Nawakim - Forum Officiel

Forum Officiel des archipels de Nawakim
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hall of Fame : Gyllys vs Wogard ( RP )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkun

avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Date d'inscription : 03/06/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Hall of Fame : Gyllys vs Wogard ( RP )   Sam 27 Sep - 17:49

Arkun était là. Où plutôt, non, il voyait la scène. Pris d’un soudain pressentiment, il avait quitté précipitamment ses appartements et le castel de Vavitu, pour rejoindre son camp à quelques lieux de là. Retrouvant l’ambiance familière d’un camp orc, aux odeurs flottant dans les airs et aux cris et grognement emplissant les lieux. D’un pas décidé, il se rendit chez son chaman. Il n’avait aucune confiance en lui, mais se rendait bien compte que certains de ses pouvoir était bien utile.

_ Chaman, j’ai besoin de toi.
Le vieil orc le regarda suspicieusement
_ Comment puis je t’être utile ?
_ J’ai besoin de ta Transe des Rêves.
Le chaman haussa un sourcil.
_ La Transe des Rêves ? Ce processus est dangereux, même pour un orc de ta force. Sais tu au moins où tu veux aller ?
_ Oui, répondit le chef. Je veux me retrouver au dessus du camp de Gyllys le Nain-Forgeron de Dominaria.
_ Es tu sur de toi ?
_ Oui.
_ Laisse moi quelques minutes.

Pendant que le chaman partait au fond se sa cahute, pas bien grande, Arkun ordonna que des gardes surveillent l’entrée et ce poste tout les cinq pas autour de la cabane. Personne ne devait entrer, même le boss de la guilde.
Lorsqu’Arkun revient s’assoir sur les peaux de yétis, le chaman avait finit ses préparatifs. Nu, son corps couvert de cicatrice était peint de motifs rouges, qui dansaient sous la flamme des torches.


_ Ferme les yeux et retire ton esprit. Tu dois te sentir léger et rappeler tes ancêtres. Sent la magie couler dans tes veines. Sent la prendre ton corps et élever ton âme au dessus de ta coquille.

Arkun n’entendait plus qu’un bourdonnement. Soudain il se sentit suffoquer. Il résista, tentant de se calmer. Mais il commencer à s’étouffer, il ouvrit la bouche et les yeux. Mais ne reconnu pas l’endroit. Et pour cause, tout autour de lui le ciel bleu l’entourait, telle une muraille.
Il baissa son regard et vit son corps étendu dans la hutte, le chaman assit à ses coté. Était-il mort ? Arkun n’eut pas le temps d’approfondir, il se sentait soudain attiré en arrière. Les paysages volèrent autour de lui et se stabilisèrent soudain. C’est alors qu’Arkun vis ce qu’il avait pressentit.

Il vit une plaine verdoyante, entouré de forêt. De chaque coté, une armée. Arkun reconnu la bannière du Masque Dorée du Maitre-Forgeron Gyllys. Face à lui, la Tête d’Orc Rouge sur fond Noir de Wogard.
Arkun déplace son corps, ou son âme, il ne savait plus, au dessus des troupes de Wogard. Élément d’Ether, il ne pouvait rien faire à part observer. Il se concentra donc sur la disposition ennemie.
Il eut à peine le temps de prendre de la hauteur afin de voir le déploiement que l’artillerie orc entrait en action. Il comprit pourquoi. Les nains chargeaient déjà. Leurs montures franchissaient rapidement la distance qui les séparait de leur cible. L’artillerie, régler trop haute, toucha les archers nains qui finissaient de se déployer ainsi que le fond de la vague de la cavalerie lourde. Les archers orcs se mirent donc en actions. Des dizaines de milliers de flèches obscurcirent le ciel et abattirent un champ de mort sur la plaine. Pas un nain ne toucha les lignes ennemies. Les empennages noirs dépassaient des cadavres et du sol, faisant de la plaine, un champ hérissés de bois.
Mais les nains n’étaient pas restés inactif entre temps. Bouclier contre bouclier, hache et marteaux de guerres levés et bien an main, un mur d’acier avançait lentement mais inexorablement vers les lignes désorganisées des peaux vertes.
Wogard lança le signal de l’assaut par un cri bestial. Des milliers d’orc et de trolles se mirent à courir vers les nains. Mais la marée verte avait beau s’abattre sur le roc nain, rien n’y fait. L’acier tranchant avait vite raison des armures en piteux états des orcs. Mais pour un orc tombé, une dizaine prenait sa place. Et petit à petit, l’érosion gagna la ligne alliés, réduisant la ligne naine en un carrée défensif. Cependant leurs frères n’étaient pas restés sans rien faire. Les nouveau fusils inventés par les nains perçaient, et à distance, même les plus grosses armures orcs. Parfois, certaine balles perforaient l’amure, l’orc et continuait sa course jusqu’à une prochaine cible.
Fidèles à leur réputation, les nains ne lâchèrent pas un pouce de terrain sans le faire payer chèrement aux orcs. C’est alors qu’une corne sonna et la retraite gagna les rangs gobelinoide. Les nains les poursuivirent. Protéger par cet écran de masse et par leur petites tailles, ils purent atteindre les lignes des archers orcs et commencer à les tailler en pièce.
Trop loin, les archers nains coururent prendre position au centre de la plaine, tirer leurs dernières flèches ou cartouche, puis se ruer dans la mêlée.
Les archers orcs, non taillés pour le combat au corps à corps eurent un ratio encore plus terrible que leur prédécesseur, mais al fatigue touchait les nains de manière plus cruel. Et bientôt les fiers forgerons ou les fameux brise-fers furent taillés en pièce par les immenses trolls qui étaient revenu au combat.
Corps à corps, semi-distance, solitaire ou groupe, tout devenait confus. Arkun n’arrivait plus à faire la distinction. Nombreux furent les prouesses et les actes de courages, dans les deux camps. Nombreux furent ceux qui se sacrifièrent mais dont leur noms furent inconnus.
Gyllys anéantit un bataillon de trolls à lui tout seul. Rien n’entravait sa fureur à venger ses frères morts aux combats. Wogard, lui, avait réussi à créer un chemin macabre jusqu’aux rangs nains et les taillaient en pièce comme de vulgaires poupées.
Malgré leur rage, le surnombre orcs commença à se faire sentir. Et bientôt ne resta plus que quelques milliers de nains, puis quelques centaines, quelques carrés, et enfin, Gyllys, touché, tomba à terre sous les cris victorieux des orcs.
Devant un tel massacre, Arkun ne put se retenir d’avoir les idées noires et de rages. Wogard battait déjà le rappel de ses troupes. Les morts étaient laissés là. Impossible de les enterrer, pas le temps, pas de courage ni assez de bras.

Le général décida de revenir dans son corps. Il fit peur au chaman en le poussant de son siège après s’être relevé subitement, le feu dans les yeux. Il chevaucha à bride abattu vers le castel, suivit de tout ses guerriers et se rendit immédiatement sur le champ de bataille.
Gyllys fut retrouvé, avec un œuf de poules d’or sur le crâne, mais rien de grâce ci ce n’était les blessures qui le recouvraient. Malheureusement, ce ne fut pas le cas de ses armées.
La liste fut longue. Et les chiffres aussi. Prêt de soixante-dix milles nains étaient tombés pour la défense d’une terre inconnu. Lourd tribut, selon Arkun, si on considérait les soixante-quatorze milles orcs morts de Wogard. Et encore, on dénombra dix milles survivants chez l’armée orc. Dix milles ennemis encore dans la nature.
La moitié de l’artillerie ennemie, prêts de cinq milles pièces furent abandonnés, mais faute de connaissance pour les faire fonctionner, ils furent simplement détruits par les armées alliés.

On honora la mémoire de ces braves. Et on honora le sacrifice de Gyllys, le Maitre-Forgeron. Des guerriers venaient de mourir et une grande bataille venait de se finir. Mais la guerre continuait toujours…



HRP : je ne poste pas le RC, aussi magnifique soit il. Je le ferais, si j’ai l’autorisation des DEUX belligérants. Dans le cas contraire, imaginer donc ce que ca a put donner Wink

HRP2: bien que la zone soit RP, et si les modos sont d'accord, moi j'autorise les réponses no RP et respectueuse à la suite de ce RP. Je vous demande d'éviter le flood. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silk

avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 27/05/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hall of Fame : Gyllys vs Wogard ( RP )   Sam 27 Sep - 19:58

Silk était toujours sur les collines..A observer et apprendre.

Il fut sidérer devant l'ampleur de la bataille qui semblait s'annoncer.

Ses convoies de bois étaient parvenus aux alliés, mais de là à imaginer une telle force...

il invoqua les esprit des canards pour œuvrer dans la bataille. Au pire il ne ferait pas de mal, mais pourrait faire perdre du temps aux ennemi, en détournant leur attention.

La boucherie fut terrible.

les âmes agonisaient par milliers.


c'est alors qu'une forme sombre apparu à ses cotés.
L'ombre lui dit...

"Il va naître"


Des nuages noirs roulèrent sur l'horizon..

Combien de morts encore..pour que les orcs aient le droit à une terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gyllys

avatar

Nombre de messages : 265
Localisation : Wakim
Date d'inscription : 28/05/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hall of Fame : Gyllys vs Wogard ( RP )   Lun 29 Sep - 15:42

A Filaine,
Dame de Grognard,
Wakim


Ma douce, ma mie


Jamais ton absence ne m’aura paru aussi cruelle, depuis des jours que je suis la, tu me manques énormément, à chaque instant, malgré ce temps qui ne m’appartient plus, je voudrais que tu sois ici près de moi…..malgré les risques, malgré le chaos et la précarité de nos camps.

Maintenant que le conflit va vers sa fin, je t’en prie, rejoins moi ici, ou je vais être malade pour de bon, pire que le repos forcé ou je suis maintenant à cause d’un mauvais coup de croc de sanglier que j’ai pris sur le tête, qui a gonflé comme une citrouille déjà, et me fait un mal de chien malgré la girofle que je bois par litres entiers…

Je t’en prie rejoins moi vite, je me languis de toi.

Je ne sais même plus depuis combien de jours déjà nous luttons ici, nous somme arrivé sur une Takim que tu ne reconnaîtras pas, sur des lieues, le site des affrontements est dévasté, à cause de cette guerre étrange.
Car voila, depuis que nous avons posé les camps, et déployé nos positions, notre ami Thor et moi, et alors que nous étions (trop) sûrs d’en terminer rapidement, nous avons du faire face à une situation complètement inattendue.

Figure toi, ma mie, que pendant des jours, nous n’avons pas vu un seul orc, un seul gobelin, malgré nos recherches, nos battues, nos éclaireurs envoyés partout. Rien ! Puis nous avons commencé à subir quelques escarmouches isolées sur nos camps, des attaques éclairs très meurtrières, nous empêchant d’avancer, de percer vers l’endroit ou nous soupçonnions le refuge de troupes des orcs de l’Orclandisch ?

Nous avons été assaillis comme ça , harcelés, et je t’épargne les détails, les affolements des états généraux, les fuites d’information, les fausses rumeurs, désinformations, une pagaille monstre.
Contre un adversaire invisible nous avons du conquérir pré par pré, village et ruelle par ruelle, sécurisant au mieux nos avancées, resserrant un étau inéluctable.

J'ai passé des nuits à ramper dans des marais, des bois, pour repérer et inventorier les effectifs orcs, et courrir au petit matin à la réunion d'état major, discuter les données, décider des mouvements de nos soldats, de nos canons, discuter, discuter, encourager, mobiliser, demander et distribuer des vivres, des ressources, répartir les efforts, et encore discuter, nous avons eu des avis différents parfois, et il fallait arriver à un point d'accord sur les objectifs et les moyens...

Ça ne pouvait pas durer, alors les généraux de l’alliance (je te les présenterai, tu verras, des gens formidables, je n’ai jamais été aussi fier d’appartenir à un groupe, et pourtant tu sais comme je ne suis pas grégaire, mais nous avons fait un travail remarquable tous ensemble) ont décidé de changer le cours des évènements, et, au lieu de subir une guerre de progression, ont décidé d’ouvrir une offensive. Assez osée, je dois dire.

Mes troupes ont été choisies, pour leur nombre, pour servir en quelque sorte d’appât ? Elles se sont déployées et on pris position de façon très visible et ostentatoire.
Les orcs n’ont pas résisté.
Ils se sont précipités sur nous !
Si tu avais vu ça !! Une marée, une déferlante orc sur nous ! Inoubliable….Mais d’où est ce que l’orc Wogard sortait toutes ces troupes ? Incroyable !
Et très organisée, en carrés réguliers, serrés, équipés, pas les quelques rebelles candides qu’on a dit et défendus sur certaines places publiques, comme je l'ai entendu dire, mais des guerriers effrayants.

Nous avons bien combattu, les officiers comme les gamins avec leurs frondes et leurs arcs. Je dirais même que ce sont les gamins qui ont finalement fait le gros du combat, comme des héros, tous seuls à la fin, dans les débris d’artillerie, les montures devenues folles, l’infanterie écrasée, piétinée, les gamins de nos terres, par milliers ils étaient venus !
Avec leurs frondes, leurs pierres, des arbalètes minables, si tu avais vu ça !! Ils ont rien lâché, jusqu’au dernier.

Nous ne serons qu’une poignée à rentrer chez nous, et malgré la fin du conflit qui s’annonce, mon cœur se serre. Je suis très malheureux.

Comme prévu, l’armée de l’Orclandish a été défaite, et maintenant, ce n’est plus qu’une question d’heures ou de jours pour que nos alliés débusquent les derniers orcs rodant sur le site.

Je t’en supplie, rejoins moi ici.



Confie les enfants et la maison à Machefer, la vielle mère de notre brasseur, ne lui dis pas qu’il ne reviendra pas, je le lui annoncerai moi-même , elle sera installée au château, avec les veuves, demande lui seulement de préparer les dépendances à devenir des habitations décentes. On leur confiera toutes les terres maraîchères, elles en auront la gestion.
Il nous faudra réorganiser l’ensemble de nos affaires
Plus tard.

Le jeune elfe qui te porte ce billet t’accompagnera et te guidera jusqu’ici, ou je t’attends.

Mille baisers, ma douce.

Gyllys, Seigneur de Grognard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hall of Fame : Gyllys vs Wogard ( RP )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hall of Fame : Gyllys vs Wogard ( RP )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice Cooper au Rock N Roll Hall of Fame
» Nicko - Hall of fame des batteurs
» Le ESB au Hall of Fame : cérémonie du 10 avril
» Drummers' Hall of Fame
» Vote de Libera au "Classic FM Hall of Fame 2012"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nawakim - Forum Officiel :: Role Play :: Contes et légendes :: Aventure épique-
Sauter vers: