Nawakim - Forum Officiel

Forum Officiel des archipels de Nawakim
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Guerre funeste II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arkun

avatar

Nombre de messages : 389
Age : 30
Date d'inscription : 03/06/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Guerre funeste II   Sam 7 Fév - 1:05

Silk s’arrêta devant la lourde porte à double battant pour peigner sa barbe et rentrer sa chemise de mailles proprement dans son pantalon. Il frappa fort trois coups et poussa les panneaux ouvragés, pénétrant dans une longue salle glacée où l’attendaient Jagdpanther le vieux chef de son alliance dit « l’impitoyable Pére fouettard » ainsi que Wogard, le géant orc chef des armées Waaaagh dit « Face d’Olive », mais seulement par Silk.

- Seigneur Slik, clama Jagdpanther. Installez-vous, nous vous attendions…depuis trois jours.
- Salutations les potos ! Euh, ouais, le chemin était en pente avec plein de virages. Mais on a bien avancé. On ne s’est perdus que deux fois.
- L’heure est grave ! tonna Wogard en piquant nerveusement un morceau de viande sanguinolent dans son assiette. Nous sommes entrés en guerre contre de terribles…bah non même pas, contre des ennemis. On a besoin de faire le point avec vous. Un peu de cuissot d’humain des collines bouilli aux trois herbes ?
- Alors, non, mais merci de proposer, répondit Silk, en déglutissant, écoeuré.
- Nous désirerions également des éclaircissements sur votre missive en réponse à la nôtre au sujet de vos ordres de bataille, soupira le mort-vivant en griffant la table d’ébène de ses ongles acérés.
- Ne vous faîtes pas de bile pour les âneries qu’il y avait dedans, ricana Silk. C’est mon abruti de cousin qui m’a fait une farce en répondant à ma place. C’était pour déconner.
- Ce qui explique les insultes, les dessins obscènes, les paroles de chansons paillardes et l’écriture lisible cette fois-ci.
- C’est le nain que vous avez expédié à mon village comme stagiaire en punition ? interrogea l’orc, le groin dans son auge.
- Non, ça c’est mon prêtre. Il a foiré une embuscade de deux nuits en fondant sur nos cibles en gueulant de peur, effrayé par un papillon qu’il croyait possédé par le Malin. Le cousin se balance depuis une semaine dans son gibet à l’entrée de la montagne. Il effraie les mendiants.
- Je trouve que vous avez bien progressé en autorité, commenta Wogard, ironique.
- Bref ! trancha Jagdpanther en fouettant par réflexe un serviteur passant à portée. Pendant que vous gériez votre crise interne avec votre état-major, nous avons déclarés la guerre aux seigneurs de l’ile de Takim pour reprendre nos terres.
- Ah, c’est sympa ça avec les beaux jours qui reviennent ! J’en avais ma claque d’exterminer du nomade et du brigand tout moisi. C’est quoi le motif de la guerre ?
- Rituels interdits et possession de terrain orc ancestraux.
- Sérieux ?! fit le nain, stupéfait. Vous avez pas trouvé mieux ?
- Non, mais ça gonfle aussi toutes ces conventions ! s’emporta Wogard. Alors maintenant, il faut justifier sa guerre d’un motif valable si on veut passer pour des gars civilisés ! Raser dix villages pour la déconne et vous êtes un barbare, mais faites-le pour une cause juste et vous êtes un héros. On n’a pas l’habitude, aussi !
- N’empêche, le coup des terrain orc ancestraux, vous n’avez pas peur que ça se voit ? En plus, je les connais, les rigolos qui se touchent chez Zanarkand, là. C’est qu’un ramassis de loqueteux même pas capables d’invoquer une poule démoniaque !
- C’est légal ça, le poulet démoniaque ? demanda Wogard. Faudrait compulser les archives du Grand Conseil des Nations…
- Blague à part, c’est quoi le motif ? Enfin, la vraie raison quoi.
- Ils spolient le nom de Baal pour mener des carnages et des massacres sur leurs voisins, répondit Jagdpanther d’un ton solennel. Ils forcent leurs victimes à adorer leur divinité grotesque et chantent les louanges de leurs victoires sur des clans bien plus faibles qu’eux. Ils ont envahi les terres d’un de nos amis et défient autrui d’égaler leur puissance ridicule en de pathétiques palabres gonflées de vanité et de bravades.
- Bon, ben c’est pas les petits frères des pauvres, c’est clair, concéda Silk. D’un autre côté, entre les empereurs mégalos, les tyrans sanguinaires, les fanatiques de Baal et les voleurs de poules qu’on se farcit à longueur d’année, je ne vois pas en quoi ils sortent du lot.
- Des poules démoniaques encore ? questionna Wogard, troublé.
- Ce sont des blasphémateurs, des impies, vils et fourbes, cruels et lâches ! rugit Jagdpanther, furieux, en se levant d’un trait. Ils méritent le juste châtiment que nous leur réservons !
- C’est pas que je veux faire mon pénible, hein. Bon, j’ai bien calculé tous vos arguments, les vilains qui font le mal et tout le cortège, mais va falloir trouver du plus solide pour convaincre le reste des peuplades. Déjà moi, je ne suis pas top convaincu alors que je joue dans votre équipe, alors imaginez les vieilles peaux du sénat ou la clique des lopettes du nord.
- Faut admettre que déclencher une guerre sainte contre une ile minable alors qu’on est une super-puissance et raconter au reste du monde que c’est eux les méchants de l’histoire parce qu’ils possèdent des terrains orcs ancestraux et qu’ils martyrisent leurs voisins, déclara Wogard, ça fait un peu gros. Quelles nations développées se laisseraient avoir par des prétextes aussi débiles ?
- On peut jouer sur la peur, sinon, avança Silk. On lance deux, trois assauts bien saignants sur des civils au quatre coins du monde et on dit que c’est la faute de Baal ou de Zanarkand. Mais maintenant qu’on est entre-nous là. Allez, faites pas vos timides. C’est quoi la vraie raison ?

Wogard, occupé à écraser un serviteur sous sa botte, se retourna et afficha une mine boudeuse et vexée.

- Ils nous ont battu à plate couture lors de la première guerre, avoua-t-il d’une voix à peine audible.

Silk, mal à l’aise, échangea un regard avec Jagdpanther et laissa couler quelques secondes de silence.

- On va garder le truc avec les terrains orcs ancestraux machin finalement.
- Cela me semble fort avisé en effet, le soutint le mort Ce point étant éclairci, passons au cas de notre principal belligérant…Un souci, Silk ?
- Non, rien, c’est le mot « belligérant ». Ça me fait bizarre de pas entendre une question débile sur son vrai sens. Mauvaise habitude de mon Karak, je suppose. Reprenez, l’osseux.
- L’ennemi que nous comptons éliminer est visiblement persuadé d’être incarné par l’esprit supérieur du ver de terre, expliqua Jagdpanther, ce qui lui confère une absurde témérité et un irrespect total envers nous.
- Un ver de terre ?! fit Silk, étonné. Pff, ça va loin là, c’est du lourd…Je pourrais lui faire rencontrer Darkpoet s’il aime les bêtes.
- C’est lui qui s’est vanté de pratiquer des rituels infernaux, ajouta Wogard. Il prétend même que les siens se baignent dans du sang de nain des montagnes.
- Mais pourquoi tous les tarés font une fixette sur les nains ?! Vas-y que je me moque d’eux, que je leur coupe les pieds et maintenant le sang ! Pourquoi pas les elfes ? Ils font bien plus tapettes pourtant ! Là, c’est sûr, il va prendre cher le lombric !
- Je crains que lui et ses alliés n’aient pris la fuite en apprenant nos intentions. Ses actes se limitent désormais à attendre.
- C’est parce qu’ils se fait dessus, c’est tout. Il est aux abois et acculé.
- Il va se faire acculer à sec, oui ! pesta Wogard.
- Nous sommes donc bien d’accord, conclut Jagdpanther d’un coup de fouet. Nous conservons notre ligne de conduite et poursuivons notre action punitive.
- En résumé, on attaque un ramassis de lavettes apeurées et fuyardes bouffies de vanité, amateurs de sang de nains, avec à leur tête un ver de terre vantard et malpoli sous prétexte de possession de terrains orc ancestraux et de viols des traités inter-nations du Grand Conseil ? demanda Silk. C’est bien ça ?
- Tout à fait, acquiesça Jagdpanther en remontant ses porte-jarretelles en cuir, petit cadeau de Dante.
- Ça me va ! Vous allez voir qu’avec toutes les mauvaises langues qui traînent, on va encore se voir fustigés dans tous les sens !
- Les gens n’ont aucun respect ! râla Wogard On est quand même les défenseurs du monde libre, quoi !
- Au fait, j’y songe juste par hasard…Ils ont des richesses les Takimien là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Guerre funeste II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» j'veux pas aller à la guerre.
» Elisabeth-Claude Jacquet de la Guerre (1665-1729)
» Skalpel"Chroniques de la guerre civile" New album
» Dimitri Chostakovitch: Symphonies de guerre
» Élisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nawakim - Forum Officiel :: Role Play :: Contes et légendes :: Aventure épique-
Sauter vers: