Nawakim - Forum Officiel

Forum Officiel des archipels de Nawakim
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour la liberté !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jiko

avatar

Nombre de messages : 721
Age : 28
Localisation : Fadakim
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Pour la liberté !   Lun 27 Avr - 21:16

- Général…général réveillez-vous ! Il faut partir.Jiko qui peinait à se réveiller à cause de tout le chemin qu’ils avaient déjà parcouru en si peu de temps…
- Comment ça il FAUT ? Nous y allons de notre volonté pas parce que c’est notre devoir.
- Euh…excusez moi général je vous laisse vous préparer.

« Rahh ces jeunes et leur sens du devoir, il y a devoir quand on est redevable, mais qui fit le déplacement quand les troupes alliés se faisait massacrer… m’enfin nous ne sommes pas de ceux-là. »

Jiko, se leva et comme chaque matin depuis le début des préparatifs, il s’affichait toujours en public vêtu de son armure. Une armure de manufacture naine et enchanter par les elfes, elle était parfaite, pas au sens d’un guerrier certes, mais pour un général comme lui, l’armure lui laissait une liberté d’action totale, la résistance permettait d’encaisser la plupart des coups sans rechigner, l’éclat permettait à ses soldats de toujours savoir où il était dans un champ de bataille. Et ça, ils en auront bientôt bien besoin, car une bataille prenait forme dans les brumes du temps, une bataille sans précédent, une bataille qui décidera du destin d’une île.


- Général
- Oui qu’il y a-t-il ?
- Dame Gizaos souhaite vous parlez.
- Dites lui que j’arrive incessamment sous peu

Alors c’était vrai, il allait combattre pour une île qui n’était pas la sienne… une île ou il avait déjà guerroyé, les mêmes ennemis, mais à l’époque ceux-ci étaient moins bien organisés, moins puissant, et les dieux ne leur avaient pas encore accordé le sérum de puissance. Lors de la seconde bataille, il n’avait put s’y rendre, bien heureux d’ailleurs où il aurait été massacrer comme tous les résistants, des résistants très peu aidé par les habitants de cette île qui ne se sentait pas concerné, qui rejetait presque la faute sur les résistants… Et pourtant c’est sur leur appelle que lui et son alliance allait répondre. Quelle ironie…

- Dame Gizaos, un plaisir de vous voir
- De même seigneur Jiko, j’ai de graves nouvelles… et des meilleures
- Commencez donc par la mauvaise
- Les armées du Boss Waagh sont sans précédent on y dénombre plus de 300 000 archers, et nous ne savons pas s’il n’en cache pas dans les profondeurs de la terre.
- Tous nourri au sérum de puissance humm…
- Oui et puis… êtes vous sur que nous avons une chance ?
- Je ne sais pas, il y a toujours un espoir, mais nous devons compter sur l’aide qui n’a jamais été reçu quand les waagh on envahi Takim
- L’orclandish vous voulez dire ?
- Non l’orclandish n’existe pas, ce n’est que fantaisie, ils ont débarqué et envahit une partie de Takim, donc Takim dans sont intégralité. Et la bonne nouvelle ? qu’elle est-elle ?
- Des renforts, les dieux nous accorderons des renforts si nous combattons !

Ainsi les Dieux essayaient enfin de réparer leur erreur, ils avaient donnés le sérum de puissance aux orcs waagh, grâce auquel, en partie, ils avaient pulvérisé les forces alliées. Il était temps, mais est ce que des renforts seront suffisant ? Espérons-le mais ne comptons pas dessus.
- Très bien mais ne comptons pas là-dessus, si les dieux nous aident, cela veut dire que nous sommes loin du niveau des waagh et ainsi dire que les renforts ne feront qu' « un peu » équilibrer les forces.
- En effet, sinon niveau alliance, on ne peut compter sur personne pour l’instant, espérons que cela changera sinon je ne donne pas chère de notre peau !
- Ne désespérons pas, les gens changent, lors de l’invasion peu nous ont aidé, mais voila où cela les a amené, depuis que les waagh sont là, on ne cesse d’entendre des guerres et des ravages. Mais je ne plaindrai jamais les Takimiens, beaucoup n’ont pas été présent quand il aurait fallu l’être…
Bon Dame Gizaos, je m’en vais terminer les préparatifs
- Merci bonne journée

Plus que quelque jours avant que nous arrivions à destination, quelle scène comique… nous allons combattre pour ceux qui nous ont ignorés… Enfin pas tous, certains avaient répondu, mais c’était une minorité. De plus nos ennemis sont organisés, de puissants alliés à leur côté, fidèle pour couronner le tout. Qu’avons-nous, l’alliance tombe en lambeaux depuis la chute de zanarkand, la nouvelle n’étant que l’illusion de l’ancienne malheureusement. Chacun se bat pour sa paroisse, certain pousse même le visse jusqu’à rechigner à cause d’un nom, parce qu’ils veulent être chef… Décidemment l’alliance était ébranlé et les déceptions de la part des « alliés » étaient quotidiennes. C’est pourquoi il faut agir, peut être que si nous venons combattre à cotés des Takimiens cela rappellera à tous ceux qui se disent « gentil » qu’il y a de l’espoir, que l’unité n’est pas à jamais perdu. Mais que ferons nous si une fois terminé ils se remettent dans leur ermitage ? Que ferons-nous ?

Tout ce que je sais, c’est que je ne serais plus jamais aussi clément que je le fus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
giliam

avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Lun 27 Avr - 22:02

Le seigneur Gilïam était assis sur une vieille chaise en bois, au milieu de la grande salle de son château. Le printemps tirait à sa fin sur Nakim et les arbres en fleurs parsemaient le verger qu'il pouvait voir par la fenêtre. Il réfléchissait aux derniers événements.
Alors qu'il ne s'y attendait plus, il avait été élu sur l'île de Nakim. Belle victoire en effet que celle contre un adversaire invisible, absent depuis des mois. Il gouvernait donc maintenant une île de fantômes où seuls quelques uns des citoyens entretenaient encore leur royaume. Il avait tout de suite mis-en-place quelques règles et organisé l'expulsion des seigneurs qui ne prenaient guère de leurs royaumes. Grâce au système permettant la communication inter-gouvernementale, les contacts s'étaient liés entre présidents de chaque île.
La Waaagh avait retenté de conquérir l'Orclandish. Avec plus de précisions cette fois, plus de préparation. Ils y étaient parvenus, enfin presque, et siégeaient maintenant autour du cimetière Sud-Ouest de Takim. Cependant, leurs ennemis étaient nombreux et de plus en plus menaçants et il doutait qu'ils survivent longtemps si la guilde des Veilleurs venait se joindre à la danse. Il avait envoyé du bois au seigneur Wogard mais ne pouvait faire plus. Depuis peu cependant, ses forges et ses armureries tournaient à plein régime, produisant armes et armures en abondance pour équiper les dizaines d'elfes qui sortaient des camps militaires.
Il venait d'envoyer un messager au seigneur Wogard afin de lui demander s'il pouvait les aider et attendait sa réponse avec anxiété. Les journées étaient trop douces sur Nakim. Alors qu'il s'assoupissait, un grand bruit éclata dans la grande cour du château. Il se précipita à la fenêtre et vit deux messagers qui se battaient pour savoir lequel passerait le premier.
"Ce sera moi, c'est plus important, ce message vient de notre île de Nakim, pour notre président, des postes avancés et...
-Non, c moa, j'sui v'nu de la par du Big Boss Wogard. Pis si c'é l'odeur ki t'gène, bouche toé l'nez !!
-Cessez tout de suite et montez tous les deux !"

Gilïam retourna s'asseoir, en souriant à l'idée de l'orc et de l'elfe qui se battaient. Les deux messagers entrèrent, l'orc devant et l'elfe derrière.
"Asseyez-vous. Commence." dit-il à l'elfe.
"Voilà, ce message vient de l'avant-poste que vous avez dressé au cimetière Nord-Ouest. Un coursier nous l'a remis ce matin et nous avons couru depuis la montagne de Lilouzeuil pour vous le remettre."
Gilïam prit le message que lui tendait l'elfe et le parcourut rapidement.
Citation :
Le seigneur volkow vient de prendre le bâteau pour Takim. Il est parti avec toutes ses possessions.
Mauvais. Assurément mauvais.
"À toi."
L'orc lui tendit un parchemin roulé. Gilïam le prit et le déroula.
Citation :
Vous pouvez venir vous installer en Orclandish.
Si d'autres membres de votre guilde le veulent, qu'ils vous suivent.
Merci pour le bois envoyé.
Une menace plane sur nous.
Soyez rapide et vif.
Boss Wogard.
Ainsi, il devait partir. Cela faisait longtemps qu'il s'y préparait. Il fit signe aux deux messagers de partir, disant à l'orc de répondre favorablement à son chef. Il entra dans la bibliothèque, cachée derrière une tenture.
"Vous êtes prêts ?
-Oui, seigneur, une journée de plus aurait été souhaitable et il reste quelques...
-Peu importe. Nous partons.
-Bien seigneur."

Gilïam entra dans la salle où mangeait l'armée. Il fit un bref signe à un général qui s'avança sur l'estrade qui surplombait la salle.
"Branle-bas de combat. Tous dans la cour dans cinq minutes ! Nous partons !"
Gilïam alla prévenir le reste du château que l'on déménageait.
.......
Une demi-heure plus tard, Gilïam avançait dans les collines, quittant sa chère patrie natale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiko

avatar

Nombre de messages : 721
Age : 28
Localisation : Fadakim
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Mar 28 Avr - 0:40

Nous y voila, nous sommes de retour sur ces terres. Je sens encore l’odeur de mes hommes qui ont péri sur ces terres, la terre est encore rouge du sang de toute les batailles qui eurent lieu ici. Et ce n’était qu’un début, combien d’hommes, d’elfes, de nains, d’orcs et de morts-vivants devrons succomber avant que la paix et la liberté soient enfin de retour sur Takim. Je ne saurais le dire, les orcs que l’on nommait par le son d’un cri d’horreur, étaient plus fort que jamais. Les armées adverses étaient composées d’orcs nés à confins de la terre, dans des profondeurs inaccessibles aux mortels, les dieux avaient créé cette nouvelle race avec la puissance du magma, et la résistance du fer, le cœur de ces bêtes étaient si noir que Baal lui-même y serait aveuglé… Les Orcs Waaagh…


Les oracles nous prédisent des temps meilleurs, parlent-ils du paradis ou de la vie sur Takim ? Je ne saurais me fier à eux. Nous iront vaincre ces armées au bout de nos épée, à la pointe de nos flèches, l’avenir connaitra un monde lavé, lavé des Waaagh. Mais la route est longue et les ennuis grandissant, les dieux de nos ennemis leurs ont accordé des soldats plus fort, plus résistant, et ce sans limite temporelle, nos dieux ne nous offrent rien, pas l’ombre d’une aide, pas un renfort. Nous autre les Félinis sommes une race fière et respectueuse des libertés, nous avions souhaité que l’on soit reconnu comme singulier, mais il n’en fut rien. Nous avons demandé des aides diverses, mais il n’en fut rien… Les dieux nous avaient abandonnés, mais nous ne perdrons pas la foi, qu’importe les moyens mis en œuvre, nous finirons par gagner, et en cela je suis persuadé !


Nous voila enfin arrivé, nos armées rentrent dans le pseudo territoire Waagh que l’on ose nommer « Orclandish ». Nous ne pillions pas, nous ne violons pas, nous ne massacrons pas les innocents, nous sommes là pour les orcs Waagh et leur alliés. Nous ne faiblirons devant nul menace, devant nulle armée, nous serons victorieux, Sekmeth le veut ainsi, nous lui répondons malgré le fait qu’elle ne nous aide guère, parce que nous croyons en elle. Seule la déesse pourra faire plier le Triorc, en cela nous sommes impuissants, les dieux règlerons leurs affaires entre eux.


- Seigneur Jiko, des nouvelles du front
- Bonnes ?
- Plutôt bonnes mais pas optimum
- Qu’est ce qui s’est mal déroulé ?
- Le seigneur Giliam nous a devancé, il s’est installé sur un de nos points de chute. Nous avons dû reculer un peu plus encore.
- Raaah, je le savais, nous n’aurions pas du attendre. Qu'importe, cela ne retardera que de quelques jours ce qui doit se passer. Merci, pour le reste je suis au courant tu peux disposer.

Ainsi tout se passait correctement, le débarquement était un succès à quelques exceptions près. La guerre avait commencé, les pertes totales se chiffraient déjà à près de 40 000 unités et pourtant seule une échauffourée avait eu lieu. L’avenir sera sanglant je le crains, des centaines de milliers d’unités, voir des millions peut être succomberont à cette campagne… Mais la Waagh ne pouvait rester impunie, leurs actes étaient abominables, ils devaient être châtiés une seconde fois. Peut être comprendront-il mieux cette fois-ci !


- Soldats !!!!!
- OUAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
- Ne vous détrompez pas, l’ennemi n’est pas invincible
- OUAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
- Le mal sera endigué, nos cœurs éblouiront la noirceur des leurs ! Nos épées trancheront leur peau de granit, nos armures encaisseront leurs flèches, nous seront victorieux !!!!!!!!!!!!!
- OUAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
- Le combat sera long et rude, mais j’ai toujours pu compter sur vous mes fiers guerriers, vous repousseriez BAAL en personne si vous le deviez, vous êtes des Félinis ! Reconnus ou non par les dieux, vous incarnez l’élégance, la bienséance, l’agilité, la férocité, et la LIBERTEEEEEEEEEEEEEEE !
- OUAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH OUAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH OUAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH OUAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH OUAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH OUAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
giliam

avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Mar 28 Avr - 17:26

Le seigneur Gilïam était debout, en haut d'une colline, regardant les alentours. Un des générals elfes monta le long de la colline pour s'adresser à lui.
"Seigneur, j'apporte de mauvaises nouvelle. Les armées du mort-vivant ont été repérées à quelques heures de marche vers le sud. Elles sont innombrables, comme les feuilles des arbres sur le sol à l'automne.
-Mauvais. Très mauvais. Je voulais bloquer cet accès mais n'ai pas réussi. Tant pis.
-Et ce n'est pas tout. Les seigneurs Gyllys, LxR Hyro, lendemor, saintpierre, Amireth, Why Not Teix et volkow se sont installés à proximité.
-Quoi !? C'est impossible !
-Si, et leurs armées surpassent même à ce qu'on dit, les armées du Big Boss Wogard !
-Ne faisons pas attention aux racontars !
-Ils se rapprochent des limites sud et est de l'Orclandish.
-Très bien. Nous aviserons le moment venu. Envoyez quelques troupes combler le vide qui nous sépare du seigneur Mort-vivant, nous tenterons de lancer des raids sur leurs camps délaissés dès que possible. Envoyez un message au Boss Farok pour savoir ce que lui et son Oeilkivouatou prévoient. Ne baissons pas les bras.
-Bien seigneur."

Gilïam se retira dans sa tente, soucieux. La guerre sera plus difficile que prévue. Et l'aide des dieux de la guerre, de Bigmandall, ne suffirait plus. Il se passa la main sur le front de lassitude.
"Seigneur," dit un homme en entrant dans la tente. " des renforts viennent de nous parvenir.
-Très bien, qu'ils continuent de la sorte. Et l'artillerie ?
-Elle a pû être terminée à temps mais....
-Mais ?
-Nous ne pourrons plus produire, les camps ont été cassés.
-Nous nous passerons dans ce cas d'artillerie.
-Bien seigneur.
-Et les archers ?
-Plus de 20 000 hommes devraient nous parvenir dans moins de dix jours, la garde d'élite que vous préparez depuis des jours et des jours.
-Bonne nouvelle, enfin. Merci à toi. Tu peux disposer.
-Bien seigneur."

Gilïam se leva de son siège. La guerre avait commencé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silk

avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 27/05/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Mar 28 Avr - 18:48

Sillk était allé survoler la zone ou des armées débarquaient.
Le flot des troupes était sans fin.

Il avait dénombré des centaines de milliers d'homme.
Il s'était rendu ensuite à sa tente de commandement et avait rassemblé les seigneurs de guerre :

Disposé sur la grande table, une carte représentait les emplacement des protagonistes.
Des figurines évoquaient la force des armées.

sur une autre petite table d'autres troupes étaient disposées!

"Mes seigneurs!
Les dieux se moquent de nous!
Nous bâtissons le plus grand temple..et voila...nos troupes sont là...
Il désigna la petite table..
et voila les forces en présence...
Que faire???
continuons à prier, et à observer...
Mais des décisions doivent être prises!

nous devons monter un conseil de guerre...
L'agent rip a souligné un fait important..nous devons en débattre!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
giliam

avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Mar 28 Avr - 20:15

Les premières escarmouches avaient déjà eu lieu entre le seigneur Gilïam et le seigneur Mort-vivant. 10 000 unités de ce dernier étaient tombés contre 5 000 du seigneur elfe, et les batailles faisaient rage dans le sud-est de l'Orclandish.
"Seigneur, nos prières aux dieux ne font plus rien ! Ils ne répondent pas à notre appel !
-Alors, nous sommes perdus,"
souligna un autre général.
"Cessez d'être défaitiste !! Rien n'est joué !! Nous vaincrons si telle en est la volonté des dieux.
-Mais la bataille est perdue d'avance...."

Gilïam sortit de la tente. Dehors, ses hommes se reposaient, en petits groupes, autour de feux. Comme leur forêt natale était loin. Gilïam ne regrettait pas d'être parti, mais la partie s'annonçait dure. Les attaquants avaient tous l'air de se diriger vers le seigneur Wogard, établi au loin, dans le nord-ouest de l'Orclandish. C'était l'homme, ou plutôt l'orc à abattre. Le rôle des défenseurs seraient de les arrêter.
Ils avaient toutes leurs chances, mais les armées ennemies avaient été multipliées par quelque aide divine. Gilïam se rembrunit. Si les dieux ne répondaient plus à leurs appels, la guerre s'annonçait plus longue et difficile que prévue...
.....
Un messager se dirigea vers sa tente. Le seigneur elfe retourna à vives enjambées dans son campement et écouta l'elfe lui faire son rapport.
"Le dépôt de notre ennemi a été détruit, mais il l'a reconstruit plus au nord. Et nous attaquerons sa bibliothèque dans quelques minutes.
-Envoyez un message à Bob le tueur afin qu'il détruise le dépôt. Cela devrait handicaper notre ennemi. Au moins pour quelques heures...."

....
Les minutes passaient et Gilïam faisait les cent pas dans sa tente. Le messager tardait à arriver. Est-ce que cela signifiait ... une défaite ? Déjà, ce n'était pas possible, il devait tenir encore quelques heures, quelques jours même. Dix jours et les renforts promis par d'imminents elfes arriveraient. Il devait attendre. Encore attendre.
....
Enfin, un messager demanda à entrer. Il s'effondra sur une chaise et demanda un verre d'eau. Gilïam le lui fit apparaître entre ses mains et attendit qu'il ait reprit son souffle.
"Alors, que s'est-il passé ?
-Ouf...Rien de méchant, seigneur. Nous avons encore vaincu. Mais nous avons perdu beaucoup des nôtres, plus de 1 000 hommes.
-Mais l'infanterie, n'est-elle pas intervenue ?
-Non, ils n'ont pas eu le temps d'arriver au champ de bataille que déjà les morts-vivants nous attaquaient. Oh, ils n'étaient rien comparés à notre archerie, mais nous n'avons pas eu le temps de faire appel à l'infanterie.
-Merci à toi."

Pourquoi le seigneur LostJiko cachait-il son armée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
giliam

avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Mar 28 Avr - 23:51

Le seigneur Gilïam était debout depuis tôt le matin. Devant lui, les hordes des Veilleurs progressaient dans l'Orclandish, entamant et brisant les terres nouvellement conquises. Ils avançaient lentement, mais avec fermeté et nul ne pouvait briser leur avance. Gilïam marchait de long en large, tentant de trouver un moyen d'aider les orcs à se défaire de ce pétrin. Ils étaient perdus, c'était sûr, mais ils ne disparaîtraient pas sans avoir infligé le maximum de pertes à leurs ennemis.
Déjà, un plan se dessinait dans l'esprit de l'elfe. Il pourrait fonctionner. Il fallait seulement que les renforts arrivent à temps. Plus tôt que prévu serait le mieux. Il avait deux jours. Dans deux jours, il lancerait l'assaut sur ses ennemis. Mais ses troupes étaient trop fatiguées pour faire une telle distance en deux jours. Gilïam appela un aide de camp.
"Voilà ce que tu vas faire. Retourne sur Nakim. Dans le havre de paix de l'Alliance pour la liberté des elfes et des humains. Implore nos amis et amies pour qu'ils redoublent de ferveur.
-Que se passe-t-il seigneur ?
-Nous sommes en mauvaise posture, mais nos ennemis périront par milliers avant que nous ayons poser un genou à terre. Hâte-toi.
-Votre plan est risqué. Les dieux se mettront en colère.
-Je sais. Mais je serai seul juge du bien et du mal et j'encourrai seul leur colère.
-Bien seigneur."

L'elfe se releva et sortit en courant, hélant les palefreniers et préparant son départ. Oui, son plan était risqué. Très. Mais il n'avait pas le choix. Il fallait le mettre à exécution avant que tout soit perdu. Des traîtres elfes avaient été signalés. Loin. Encore loin. À l'est de l'Orclandish, des terres du Boss Tikili. Il avait encore le temps.
Gilïam manda ses généraux et commença à leur exposer son plan. Ils ne vaincraient pas, mais ils feraient tomber les ennemis avant de partir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
giliam

avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Jeu 30 Avr - 12:49

La journée commençait à peine lorsque l'armée parvint enfin aux limites sud de l'Orclandish.
"Nous y voilà seigneur ! Espèrons que le reste de l'armée aura réussi à faire de même pour les limites Est !
-Ils réussiront."


Au sud, derrière les collines s'étendrait le camp du seigneur Vici, un de leurs ennemis. Ce n'était sûrement pas le plus puissant, mais il faudrait le vaincre pour conserver l'Orclandish. La guerre commencerait bien à un moment ou un autre. Gilïam ordonna que l'armée se prépare à avancer et à dépasser les limites de l'Orclandish. Ils devraient attaquer le seigneur Vici dans la matinée.

Un nuage de poussière lui fut soudain signalé par un de ses guetteurs. L'ennemi se serait-il douté de quelque chose ? Non, ce nuage était trop faible pour une armée. Ce devait être un des éclaireurs envoyés dans la zone des futurs combats.
Gilïam monta sur son cheval pour aller à la rencontre de l'éclaireur. Ce dernier tomba inanimé d'épuisement.
Quelques minutes plus tard, lorsqu'il reprit connaissance, le seigneur elfe se décida à l'interroger.
"J'ai cavalé le long de la frontière Sud jusqu'au coin de l'Orclandish, celui Sud-Est. De là, je suis revenu en descendant légèrement. J'ai été attaqué par un autre seigneur...
-Encore un ?
-Oui. Un certain Herin. Il n'a pas l'air très puissant, mais on ne sait pas ce qu'il peut cacher. Je suis tombé dans une embuscade et j'ai dû galoper bride abattue. Vici est arrivé aux limites de l'Orclandish, il a même installé une carrière derrière la petite colline là-bas. Le seigneur Herin est à deux lieues de son château, vers l'est. Dans quelques jours, 6 tout au plus, , nous y serons.
-Très bien, merci à toi. Va te reposer.
-Bien seigneur."


Gilïam s'enferma dans une tente provisoire et réfléchit sur la situation. Au sud, les deux seigneurs Vici et Herin, bien que potentiellement dangereux, ne devraient pas trop poser de problèmes. Si les espions envoyés étaient juste, ils devraient pouvoir être vaincus. Mais les Célestes étaient retors et leurs seigneurs recevraient sûrement des renforts avant la bataille, changeant alors la donne de côté. Il devrait prendre garde à leurs manigances avant de lancer ses troupes.

"Seigneur, un message de Leröm demande à vous voir !
-Qu'il entre. Alors, que se passe-t-il sur le front Est ?
-Nous avons atteint les limites de l'Est. Le seigneur saintpierre a été signalé à une lieue des limites et approche à grande vitesse. Nous n'avons pas réussi à espionner son armée, il mène ses opérations en grand secret et nos espions reviennent bredouille...quand ils reviennent.
-Et le seigneur Amireth ?
-Il a été signalé à cinq ou six lieues de la limite est, encore une fois, et progresse plus lentement que nos autres ennemis. Nos espions disent qu'il est bien moins puissant que saintpierre, mais faut-il les croire dans l'état actuel de nos connaissances ?
-J'aviserai. Merci à toi. Dis à un messager d'aller dire à Leröm de continuer vers le Sud Est.
-Bien seigneur."

D'après ce qu'il comprenait, saintpierre était puissant. Il devrait faire attention s'ils se battaient à armées ouvertes. Et Amireth qui s'approchait. Il aurait du mal à mener quatre fronts à la fois. Mais il devait réussir. Il bloquerait ainsi les membres les plus lointains d'approcher et de soutenir leurs compatriotes.
Le temps était compté.
Vici et Herin ne devrait pas poser de problèmes à moins que ses espions se soient trompés. Sitôt l'escarmouche sur la carrière terminée, il lancerait une partie de ses troupes vers le Nord-Est pour aider Leröm. Il ne fallait pas sous-estimer ses adversaires.

......

Gilïam était rassuré. L'attaque menée sur la carrière de Vici n'avait posé aucun problème. Il n'avait opposé aucune résistance, préférant peut-être garder son armée pour des affrontements avec l'armée complète. Quelque chose le tracassait tout de même. LostJiko continuait sa progression vers le nord sans être arrêté et les seigneurs du front Est poursuivaient vers l'Ouest. Nul ne parvenait encore à les arrêter. Les orcs se conciliaient pour savoir qui attaquerait qui.
Et leurs alliés qui tardaient à leur faire un signe de vie....Rien n'était joué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amireth

avatar

Nombre de messages : 513
Age : 23
Date d'inscription : 19/01/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Jeu 30 Avr - 15:33

_ Monseigneur ??

Amireth ne fit même pas l'effort de lever la tête, trop occupé par son travail.

_ Quoi.
_ C'est au sujet du seigneur Herin.
_ Il à débarquer ??
_ Oui, au sud-ouest de notre position.
_ Bien, nous ne sommes plus les seuls représentants de la Vieille Garde engagés dans cette guerre. Autre chose ?
_ Nos troupes continuent de progresser vers Bob Le Tueur, rien de plus.
_Entendu. Quand devrions nous atteindre son royaume ??
_ Dans deux, voir trois jours.
_ Parfait, alors commence à mettre en place le plan que je t'ai exposé avant-hier.
_ Ce sera fais, monseigneur.
_ Parfait, sort maintenant.
_ Oui, monseigneur.


Le mort-vivant sortit, Amireth leva la tête, pensif.

Décidemment, cette guerre promettait d'être belle et agréable ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vici

avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Jeu 30 Avr - 22:46

L’Orcladiish… Une gigantesque forteresse… Le plus grand réseau de fortifications que le septième âge ait connu jusqu’à ces jours, gardé par une des plus grandes et plus puissantes armées de ce monde. Les orcs qui patrouillent sur ces terres ont quelque chose de différent. Ils se disent bénis de leurs dieux, d’autres les disent maudits. Ils sont partout, défendent chaque bretèche, chaque palissade. Face à ces adversaires, seule une longue et couteuse guerre de siège peut permettre d’atteindre le cœur de l’Orclandiish. Le long des frontières de la terre de la Waaagh végètent quelques royaumes. Leurs seigneurs vivent dans la peur de voir le fragile accord les liant aux orcs voler en éclat, et se consolent de chaque jour de paix que les dieux leurs accordent. Wogard et les siens ne les tolèrent que parce qu’ils bloquent leurs frontières, permettant ainsi aux orcs de ne pas avoir à mener leurs conquêtes sur plus d’un front à la fois. Mais toutes les frontières ne sont pas ainsi bloquées, et les orcs de la Waaagh doivent combattre en certains lieux la coalition qui veut les empêcher de mettre Takim à feu et à sang. Qu’importe, la Waaagh a des alliés, de puissants alliés. Les deux plus puissants clans de notre époque ne souhaitent pas voir leur hégémonie menacée par quelques défenseurs des faibles, tandis que d'autres clans voient dans une aides aux puissants de ce monde une porte vers leur propre grandeur. Giliam aux ailes de feu est de tous les combats sur le front est, ses armées se déplacent avec une célérité hors du commun. Les autres, les plus courageux, se préparent à rejoindre le conflit, tandis que les moins enclins à mettre la vie de leurs soldats en danger fournissent à la Waaagh de quoi repousser leurs ennemis communs.

Quelque part au sud-est de la forteresse d’Orcladiish, un nain marmonne dans sa barbe, penché au dessus de cartes. Il a participé à la victoire qui a repoussé la première invasion des orcs ; il est parti sur Grikim, dernière île préservée de la souillure du mal, suite à la défaite écrasante des peuples libres et la conquête par la Waaagh de l’Orclandiish. Et il est de retour, avec les armées des Veilleurs et les autres forces de la coalition. Ses binocles de verre teinté projettent sur les parchemins étalés des reflets colorés. Il a à peine atteint les premières défenses de l’Orcladiish, que ses adversaires sont déjà aux portes de son camp. Dans les visions que Branoeg Pes lui envoie, le destin lui apparaît telle une pâle lueur floue, lointaine, derrière un épais brouillard. Même les dieux ignorent quelle sera l’issue de cette nouvelle guerre. La seule chose certaine, c’est que les morts se compteront par millions avant que le fracas des armes ne se taise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vici

avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Lun 4 Mai - 22:54

Vici lisait et relisait les missives de ses alliés. Quelque chose n’allait pas. Etait-ce parce que les alliés de la Waaagh s’en prenaient à ses amis qui avaient préféré ne pas participer au troisième conflit de Takim ? La guerre se mondialisait, mais ce n’était que la suite logique des choses. Wogard avait par le passé réussi à limiter les engagements hors de l’Orclandiish pour protéger ses alliés, mais ces mêmes alliés ouvraient aujourd’hui la porte vers une guerre globale. La guerre territoriale se transformait petit à petit en guerre totale, d’un camp contre un autre. Le destin de certaines guildes allait en être changé. De quelle manière ? Voyons, il n’est pas dans les habitudes de Branoeg Pes de divulguer ce genre d'information, même à un de ses plus fervents serviteurs.

Ce qui inquiétait Vici, c’était des rapports sur un de ses adversaires. Celui-ci était partout. Ses armées avaient été vues dans les environs de tous les camps du sud-est de l’Orcladiish. Les coalisés étaient harassé de toutes parts par des troupes d’une vélocité hors du commun qui encerclaient leurs positions et frappait des points qui n’auraient, selon les stratèges, pas pu l’être. Quelle force mystérieuse aidait ce seigneur ? Quelle puissance extraordinaire se dressait contre la coalition ?

Vici tourna son visage vers le ciel. Seul Branoeg Pes pouvait lui apporter une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
giliam

avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Mar 5 Mai - 0:10

Le soleil se couchait sur l'Orclandish. La journée avait été tranquille. Enfin pour l'instant. Les armées elfes se reposaient, cachées dans une forêt prêt de la limite Sud de l'Orclandish. Elles se préparaient pour attaquer Herin et Vici le lendemain mais étaient bien trop harassés pour pouvoir ne serait-ce que monter le camp.
Le seigneur Gilïam attendait des nouvelles des deux autres fronts. Enfin, après quelques heures anxieuses, un cavalier elfe arriva. Il était blessé au front et une large entaille saignait sur le flanc de son destrier d'un blanc terni par la poussière.
"Que s'est-il passé là haut ?
-Nous avons été attaqué seigneur !
-Par qui ?
-Par le Mort-Vivant !
-Lui ? Mais j'avais ordonné que les armées se cachent lorsqu'il attaquait !
-Oui, mais il nous a pris par surprise ! Entre deux attaques, nos hommes se reposaient. Il était tôt. Mais nous aurions dû y penser, les oiseaux ne chantaient plus...
-Des pertes ?
-Toute la patrouille laissée près du château.
-Toute ?
-Oui. Jusqu'aux derniers.
-Va te reposer. J'ai à penser."

Toute la patrouille avait ainsi été anéantie. Cela représentait une grande partie de son armée disponible. Les pertes avaient été lourdes ce matin-là. Il ne devait plus refaire une pareille erreur. Les armées du seigneur mort-vivant étaient trop puissantes.
Ses appels aux dieux avaient fonctionné et ces derniers avaient entendu sa prière. Ses armées avait gagné en vélocité et se déplaçait maintenant plus rapidement que aucune autre. Mais sa défaite avait fâché les divinités qui lui avaient enlevé ce pouvoir.
Gilïam baissa la tête. Il avait très mal agi ce jour là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiko

avatar

Nombre de messages : 721
Age : 28
Localisation : Fadakim
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Mar 5 Mai - 15:04

Quand je fut arrivé dans le hall, je fut stupéfait tant par la grandeur que l’espace, ou les riches ornement, les mages des lieux avaient usés de leurs pouvoir pour faire croire à un lieu de plénitude, de joie, d’infini. On s’y sentait bien, on était détendu, la foule paraissait heureuse, les conversations tournait bon train, les oiseaux invoqués chantaient sans cesse une petite mélodie qui caressait les oreilles. L’endroit respirait la bonne humeur, cela paraissait surnaturel, on se sentait porté, nos sens plus aiguisé que jamais, nos qualités plus fortes qu’ailleurs. Décidemment, ce hall des contes et légendes était d’une rare sérénité.

Mais cela n’empêchait en rien ce qui se passait dehors, la guerre faisait rage, le sang remplaçait la boue, les corps nourrissaient les animaux et les végétaux…
La campagne avait commencé il y a de longues années, les désirs expansionnistes des orcs waaagh s’étaient tournés vers Takim, une zone qu’ils nommaient l’Orclandish.

Mais le vent tourne, les orcs sentent leur fin arrivé, c’est pourquoi ils font appel à tous leurs alliés, chose normal. Désormais, les défenseurs se battaient contre 161 seigneurs sans compter les alliés qu’y ne s’était pas encore déclaré. Mais cela ne saurait nous arrêté, nous écraserons la waagh quoi qu’il en coûte. Même les dieux n’y pourrait rien, l’heure de la revanche sonnait !


- Seigneur, seigneur Jiko !!!!
- Oui qu’y a-t-il ?
- Vous vous rappelez de notre attaque sur l’elfe ? celle où nous avons massacré une bonne 15ène de millier de ces soldats les plus entrainés ?
- Oui et alors ?
- Nous avons laissé leur cadavre sur le champ de bataille, et les animaux s’en nourrisse, les végétaux boivent leur sang.
- Très bien au moins ils serviront à quelque chose
- Oui mais chaque animal qui mange un peu de cette chaire attrape la rage, les arbres perdent leur feuille et meurt
- Comment ?!! cela n’était jamais arrivé auparavant avec des elfes ou toute autre race !!
- On dit que les habitants et soldat de ce seigneur naissent avec la rage, et qu’il s’en accommode, c’est pourquoi il est impossible de parler avec eux raisonnablement, il provoque absurdement dès que possible
- Ah…
- Qu’il y a-t-il ?
- J’aurais du m’en douter pardi !!!

Ainsi, c’était la raison qui l’avait empêché toute communication instructive avec ce seigneur… Soit !

- Brulez les corps et les animaux corrompus, endigué le mal !
- Bien mon seigneur, tout de suite !

Alors que j’étais venu ici pour m’apaiser voila qu’on m’apporte de telle nouvelle ! Décidemment ces ennemis voulait le vaincre par la résignation, était-il si désespéré que ça ? Non je ne pense pas… enfin j’espère pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiko

avatar

Nombre de messages : 721
Age : 28
Localisation : Fadakim
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Mer 6 Mai - 16:51

L’assaut de la citadelle des Orcs poursuivait son cour, les armées alliées du front avançait comme un rouleau compresseur, les orcs waagh courageux qui se mettait en travers de leur chemin étaient anéantis, les Orcs waaagh qui se cachait… ah ceux là… ben ils restaient cachés pour le moment.

Le donjon de la citadelle des Orcs était encore loin, à une, peut être deux semaines de marche forcé en terre ennemis, les dieux de daignaient pas leur apporté la célérité elfique, alors les armées avançait tout droit sans vergogne vers leur objectif… le Plusbosskelézautr’.

En plein rêve, je fus réveillé en sursaut par ce que l’on nomme son chi…colonel BrutféroSS


- Eh JiKK jé dla put…sakré cool news!
- Ah bon ? les Dieux nous reconnaissent par notre vrai nature, Félinis ?
- Jté pa di un Mirakl, jté di une sakré cool news ! srien navoir !
- Pardon pardon, alors tu va me la dire oui ou non ?
- Chépa blblblblblbl

C’était toujours la même chose avec le colonel BrutféroSS, fort sympathique mais telement suseptible, et... violent ! ..Aie !!!

- T’auras des Orcs et même un elfe à tabasser !

Le comportement du colonel vira en un éclair, on eu dit qu’il revenait du paradis, ces yeux s’illuminèrent, sa bouche dessina un sourire jusqu’aux oreilles, des larmes perlaient presque de ces yeux d’elfe…

- Wowo attaqué, wowo gros pert’ ! Son ou lorcs ?!!!!
- Ainsi les hérons étaient rentré en guerre à nos côtés, je te l’avait dit que c’était des braves !
- L’elfe, lè ou ?
- Les seigneurs du Sud aussi alors ?
- Oè, jveu tabassé ! vite !!!

Ainsi Wogard venait de subir ces premières lourdes pertes, si tout c’était passé comme sur le plan, des milliers de pierres, de rocs, de murs ont du obscurcir le ciel au dessus du donjon de Wogard. Mais cela voulait dire que les pertes alliés avaient été lourde de surplus, toutes cette artillerie anéantit, enfin c’est pour la bonne cause !

- Pour taper, c’est comme d’hab, tu vas tout droit et t’attend qu’un seigneur découvre son armée !
- KKKKKoi ?!!! je croya…. Raaah jvai finir par tper mes gars si scontinu !

La guerre avait donc enfin réellement commencé, de plus dame Gizaos m’a rapporté que nos arrière subissait des assauts de ces traitres de canetons et de wersat, raaahhh, ils le payeront de leur tête ! Les tentatives de sauvetage avaient pour l’instant dans la majorité échouée… Et cela ne faisait que commencer. Dame Tèndra était aux prises avec trois seigneurs, mais graçe à l’aide du seigneur carambar, elle surplombe son ancien voisin et ami, ces pertes seront lourdes, mais celle de son adversaire aussi !
Dame Gizaos avait vu lilith arriver dans un trou de souris à flan de son royaume, son armée trop importante fit mouche, Dame Gizaos, Phoebus tombèrent, il fallait résister, et cela, ils le savaient, et ils le feraient.
Sieur CirE a vu le démon Ubris débarquer prêt de ces frontières, kloklo a tenté en vain de l’aider, il c’est fait piétiné…

La guérilla de l’arrière commençait…




PS : désoler Ubris d'avoir écorché ton nom xD


Dernière édition par LostJiko le Mer 6 Mai - 21:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ubris

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Mer 6 Mai - 17:16

Ubris, démon de l'Orgueil, avait reçut le feu vert. Il avait préparé ses troupes depuis quelques jours afin de déménager au plus vite près des terres ennemies. Il donna le signal a ses hommes qui se mirent en rang.

Ubris fit saigner les paumes de ses mains et dessina à ses pieds un pentacle satanique. Il invoqua ses semblables et dans un énorme geyser de lave, Ubris, ses hommes et son palais disparurent des terres de Dakim.

Il arrivèrent à destination, dans un terrifiant tremblement de terre, près du royaume de sir cirE et, aussitôt, les premiers édifices furent construits. Les troupes du démon avancèrent d'un pas rapide vers les frontières du territoire ennemi.

Le combat fut sanglant, l'armée de sir cirE ne fut pas le poids face aux archers elfes noirs guidés par Ubris. La guerre commençait.

Le lendemain, un compagnon de cirE, le seigneur kloklo, vint installer son campement aux portes sud des terres du démon. Ce dernier, peut impressionner, déploya ses hommes sur les terres, fraichement conquises de son nouvel ennemi.

Mais c'est kloklo qui lança le combat avec une armée bien plus impressionnante que celle qu'Ubris avait écrasé la veille. Les flèches volèrent des deux côtés et leurs pertes furent lourdes. Mais les hommes d'Ubris exterminèrent les assaillants, sans faire de prisonniers comme à leur habitude.

En guise de représailles, Ubris ordonna à une troupe de ses survivants de détruire le camp d'infanterie de sir kloklo. L'attaque fut rapide et le bâtiment tomba sans mal.

mais alors que les troupes d'Ubris revenaient de leur mission. Un éclaireur, les informa que, pendant ce temps, un territoire inoccupé et adjacent à leur royaume venait d'être pris par un groupe de soldats du seigneur kloklo. La bataille n'était donc pas terminée.


Dernière édition par Ubris le Mer 6 Mai - 17:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
silk

avatar

Nombre de messages : 746
Date d'inscription : 27/05/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Mer 6 Mai - 17:25

"seigneur !!seigneur!!, j'ai le rapport de combat...
comme demandé"

Silk se tourna vers le nouvel arrivant. L'homme était poussiéreux, couvert de boue et de tâches rougeâtre, qui ne pouvais être que du sang séché.

"Posez donc cela ici, mon ami!
allez vous rafraichir! vous l'avez bien mérité"

Silk survola le document.
Il reprenait les premières informations, la défaite de lilith contre uriel, puis les victoires sans oppositions, contre gizaos...
mais que les cibles étaient loin...
Le plan était respecté.

Le dernier rapport était différent. L'armée de mythrandir avait lancé une attaque en force !!


Des milliers d' Epéiste Elfes, des Dryades, un millier d'Ents
plusieurs milliers d'Archers Elfes, d'Archers Haut Elfes et environ 5000 Archers Sylvain avait débouché à l'horizon!
Ils étaient accompagné par une force de cavalerie! et par des engins de sièges, Balistes, Onagres et Trébuchet!!


lilith
avait ses Troll, des Archers Gobelins, des Archers Orcs et elle avait dissimulée dans les forêt sombres, ses Archers UrukHai!!une formidable force!!
Chevaucheur de Sangliers, Chevaucheurs de loups et un régiment de Chevaucheurs de Wargs firent face à l'assaillant.
Balistes, Onagres, Canons furent tournée vers le front:

L'artillerie frappa la première!


une troupe d'archers Gobelins fut balayée!ainsi que quelques Cavaliers Elfes!
les elfes étaient les plus fort et avaient fait le plus mal!

L'ensemble des archers elfique s'avança alors pour couvrir ses troupes et lâcha une salve terrible!
toute la cavalerie fut balayée!
les trolls trop grand tombèrent

alors les feuilles des arbres se mirent à frémir!!comme un long murmure, comme la pluie lors d'un orage d'été, les flèches empennées de noirceur, se mirent à pleuvoir sur les troupes ennemi.

il ne resta plus que les cris des mourants!
lilith remporta le combat
Mythrandir récupéra ses blessés, mais les survivants si rares, s'enfuir...

Silk leva les yeux..
Mes frères, nous avons gagné une bataille!!

la lutte est encore longue!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gizaos

avatar

Nombre de messages : 501
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Mer 6 Mai - 19:23

-Madame !!! Venez voir ....
-Quoi Eron??? que se passe t il?
-Une nouvelle voisine vient de s'intaller entre vous le seigneur Uriel!
-???
-Je n'ai pas le temps je finis mon broshing on verra cela plus tard!!
-Heu Madame, dit timidement le serviteur, c'est à dire qu'il s'agit d'un canard enfin d'une canne....

-Bah qu'à cela ne tienne un canard à bien le droit de se poser là ou il le souhaite, encore que c'est un bien curieux endroit pour faire son nid, trop peu de place, cette canne ne pourra y élever ses petits....

Le lendemain ...
-Madame!! Venez voir ...
-Quoi encore, Eron ???que se passe t il?
-la canne elle a pris la direction de votre domaine...
-Ah bon visite de courtoisie? Qu'on garde le pain dur et les miettes nous les lui offrirons des qu'elle sonnera à la porte!

Le surlendemain...
-Madame!! Venez voir ...
-Quoi encore, Eron ???que se passe t il?
-La canne, elle a attaqué pendant l'apres midi....Aux armes, vite les femmes, les enfants d'abord....
-Voyons Eron une erreur tout au plus non ce n'est pas possible, ternir un havre de paix tel que le domaine...

-Au vu des cartes en effet, nous sommes bien la cible Eron!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perle

avatar

Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 23/02/2009

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Jeu 7 Mai - 4:00

(Petite aparté pour détendre l'atmosphère Wink kissouilles pleins )

(Damoiselle Perle passant par là fut prise d’un fou rire incontrôlable ,au lieu d’en être courroucée ...

Comment peut on confondre un étendard avec « des canards »

Si demain il vous sied de mettre une chaussure en guise d’effigie , ou bannière , alors devra t’on dire :

hoo !! il a fait son placard (au lieu de nid ), ballerine et mocassin donneront(au lieu de canetons ) des chaussons pour en arriver au 45 fillette Razz

Reprenant son chemin trouva la blague fort drôle…

les Romains ont négocié le départ des Gaulois pas pour autant qu’ils les aient traités d'oies blanches Wink )

(A t’on oublié les oies du Capitole …..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
giliam

avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 09/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Jeu 7 Mai - 12:02

La guerre s'annonçait de plus en plus mal. Alors qu'il avait été soutenu par les dieux durant la première partie de l'Orclandish, un événement inexplicable lui avait enlevé leurs faveurs. Déjà, il entrevoyait le voile de la défaite lui assombrir les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enkidu

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Akim
Date d'inscription : 12/09/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Jeu 7 Mai - 18:38

Le Seigneur Enkidu regardait ces troupes.
Il regarda un parchemin sur le quelle il y avait ces troupes.
Il murmura à lui même:


"500 plus 200, plus 50.....cela fait un total de ....
Même pas 10 milles hommes...pfuuu..."

La guerre contre Dame Tendra s'annonçait désastreuse pour lui.
Elle allait bientôt pouvoir casser un de ces bâtiment.
Heureusement, son armée s'agrandissait toujours plus vite.
Plus de 500 soldats s'ajouter chaque jour.
Quelqu'un toqua à la porte et on entendit une petite voix:


"Il y a quelqu'un???
-Entre Coinard.
Le dénommé Coinard était un tout petit canard, il entra et dit:
-Bonjour chef, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle.
-Dit d'abord la bonne, puis la mauvaise..
-Dame Tendra n'est plus qu'a une case de notre cimenterie et de notre camp d'infanterie.Elle a plus de 15 000 hommes. Et carambar a attaqué Dame Aarcia. Elle n'a plus rien, mais carambar aussi.
-Et la bonne?
-Nous avons fini de déplacer notre camp de bûcherons.
-Enfin....et...euh...Appelle Titan Dendroc, j'ai a lui parlé.
-Bien chef."

Dès que Coinard fut parti, il se leva et s'installa sur son bureau.
Il inspecta rapidement tous ces dossiers.
Toctoctoc..

" Entre, Titan.

Un grand canard, bien bâti, entra.
C'était le capitaine de l'armée.


-Vous vouliez me voir chef?
-Oui.Nous devons stopper Tendra jusqu'à que...., Enkidu lança un regard furtif autour de lui et murmura, .....a.....et....lui.....guerre...Voilà.
-Ok.
-Prépare l'armée, nous attaquerons dans bientôt."

Titan Dendroc partit.
Enkidu entra dans sa forge, pris une lourde javeline et une courte rapière.
Se revêtit de son armure, enroula un bandeau bleu autour de sa tête.
Il descendit les marches pour aller dans une toute petite caverne, où un
canard bleu, aux yeux rouges, était assis et regardait des plumes de couleurs différentes.
Enkidu lui dit:

"Alors, que peux tu me dire??
-Ngo desja Tendra bgodah rilytug jusku.
Enkidu mit un peu de temps à comprendre car c'était une langue naine très ancienne.Puis il répondit:
-Non...ce n'est pas possible.....
-Si malheureusement, il ne faut pas....ELLE est trop puissante.
-Mais si LUI nous aide?
-Alors, cela marchera peut-être... "

Enkidu monta des escaliers pour enfin arrivé à l'air libre.
Il regarda tristement toute ces troupes, et cria son cri de guerre:

"Iiiiouuulllllalliiiiiie!!!!! "
Son armée répondit:
"Iiiiouuulllllalliiiiiie, Versons le Sang et le Vinaigre!!!! "

Enkidu pleura, en pensant à l'avenir de son village, mais il restait de l'espoir grâce à LUI.Il pria le Grand Can-Can le canard, son dieu.
Puis il courra vers le territoire ennemi, son armée sur ces talons.


Dernière édition par Enkidu le Jeu 7 Mai - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescanardssauvages.forumperso.com/index.htm
Short

avatar

Nombre de messages : 623
Localisation : Akim, dans la cave de Ténébran sinon 62 - Boulogne sur Mer
Date d'inscription : 22/05/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Jeu 7 Mai - 19:21

Ténébran voyait la détresse de son frère d'armes .
Il lui envoya par l'intermédiaire de son fidèle Petitpotter un message :

Camarade,

Les Canards sauvages n'ont pas l'habitude de laisser tomber les leurs ... La guerre sera dure , difficile mais nous serons tous là avec toi.
C'est une guerre juste ... Alors hauts les coeurs !!! battons nous pour la liberté ... Soyons fiers d'être au côté de nos amis Orcs et Wersats...
Au diable notre vie .... Les Canards vont montrer leur pugnacité !!!

Tous pour un et un pour tous !!!!



Ténébran glissa son message sous le collier de Petitpotter et lui glissa à l'oreille:
Va donc mon fidèle ami, rejoins le Seigneur Enkidu , évite les pièges, nos ennemis sont nombreux... Aie l'oreille aiguisée, et ffais attention à toi "

Le chien se mit en route , filant à la vitesse de l'éclair.
Ténébran appela son général:

" Fourbi les armes, mon ami, rassemble nos vaillants guerriers, la guerre s'annonce longue ... nous souffrirons et nous mourrons, fier d'avoir défendu la Liberté!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jmdaffichage.com
Ubris

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Jeu 7 Mai - 23:27

Troisième jour : Ubris ordonna à ces hommes de détruire le camp de bucheron de sir kloklo afin de commencer à paralyser les apports en bois de son ennemie.

L'assaut fut rapide, aucune défense, le camp tomba rapidement. Dans la foulée Ubris poussa ses hommes sur le camp de formation des archers afin de limiter les pertes sur les batailles proches.

Mais l'absence de défense sur le camp de bucheron le fit prendre ses précautions. Pourquoi n'y a t'il aucun soldats ? Surement car ils sont en marches par une autre route pour attaquer mon dépôt.

Ubris demanda donc à une partie de ses soldats de retourner défendre son territoire. Et il avait bien fait. A peine la défense fut elle en place, que l'armée de sir kloklo lança l'assaut.

Encore une fois les archers elfes des deux côtés firent tomber des pluies de flêches. Les morts furent nombreux et, pour la seconde fois, l'armée d'Ubris était victorieuse. Mais pas sans pertes.

Pendant ce temps, l'archerie du seigneur kloklo fut en ruine et les soldats revinrent fêter les victoires de la journée.

Pour le moment tout se passait bien pour les projets du démon. Mais alors que la nuit commençait à tomber, le campement d'un seigneur aux étendards Dominariens fit son apparition au Nord de son Royaume. Il s'agissait de Lodelin. A 3 contre 1, la bataille s'annonce difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jiko

avatar

Nombre de messages : 721
Age : 28
Localisation : Fadakim
Date d'inscription : 08/06/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Ven 8 Mai - 15:02

En me réveillant, je fus surpris par l’enthousiasme, l’étonnement, la stupeur, la crainte qui régnait dans le havre des veilleurs. Tout le monde parlait, semblait attiré plus que jamais par une conservation, un brouhaha ambiant envahissait la pièce. J’entendis des bride de conversation, du Wogard par ci, des hérons par là, du Jotaro, du Tèndra, du Giliam, du… non je vis Dante avec sa belle Dame Gizaos…
Il allait falloir que je me mette au courant moi, pour éviter de passer pour un ignorant, ou… un dormeur avéré ! Heureusement que j’entrevis BrutféroSS passant par là


- Eh colonel ! s’il te plait j’ai à te parler !
- De Koi ? bokoo dévnemen ste nui
- Je les veux tous.
- Wogard à pris une dses rouste par note ami Jotaro, une maré de sang comm jles aim Cten sur leterr Orc
- Magnifique !!! Vraiment maginifique, notre objectif numéro 1 est atteint !! Loué soit Sekmeth !!
- Lodelin est sur Ubris, nou nconnaisson pa zencor si ya u bataye, mais Ubris à perdu deu terrun !
- Que de bonne nouvelle ! Mais attendons nous à des renforts, ils ne se laissent pas faire !
- Pa dbleme général, tout é prévu ! quil vienn !
- J’ai eu raison de de vous nommer colonel ! Vous faite de l’excellent travail !
- Ptetre mais vote dame vien drecevoir la visit dun quatrièm assaillant, vmavez pdit quelll été émanté ?
- Raah par qui ? que lui veulent-ils à la fin ?
- Lelfe a kité Takim pour Nakim, il adétrui larmé de réserve de dame Tèndra, seagheath é o prise avec capiterne caverne, giliam n’a aucune résistance face alui…
- Cet elfe ne cessera de nous poser des problèmes ! Il en aura pour son or !!
- E enfin dante nous a rjoint pour été au coté de sa dulssiné
- Incroyable qui aurait prédit cela, pouvons nous lui faire confiance ?
- Jpenss bien qoui, mais lécé lon fair spreuve !
- Quelle nuit ! Merci colonel
- A vot serviss


Ainsi la nuit avait semé d’embuche, Wogard était tombé, cela était le tournant de la guerre, nous avions vaincu notre adversaire principal, maintenant le nettoyage allait commencer, mais allait falloir s’occuper de notre arrière désormais. Combien de soldat était mort durant cette nuit ? Je ne serais le dire, mais une chose est sur, elle n’avait pas été veine ! Nous allons désormais pouvoir éveiller notre fureur…
Kriegmann avait remplacé giliam sur le front, déjà il avait perdu son camp d’archerie et son marché au ressource, combien de temps gardera-t-il son armée caché, ou combien de temps restera t-il ici ? De plus sa dame venait de l'avertir qu'il lui restait assez de troupe pour faire pâlir le seigneur enkidu que son camp de cavalerie était retourné à la pierre déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ubris

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Ven 8 Mai - 23:31

Quatrième jour : Ubris avait prit le temps de réfléchir, la veille, à ce qu'il pouvait faire contre un seigneur Dominarien tel que Lodelin.

S'il n'avait pas subit les importantes pertes dues aux armées de kloklo, il aurait lancé sans hésiter ses elfes noirs aux frontières de sir Lodelin. Mais les pertes était là et son armée était en bien moindre effectif que celle de son adversaire.

Mais Ubris sourit. Son objectif était atteint, il avait, pendant les 3 jours précédents, éliminer les forces de cirE, menant le trouble au sein des Veilleurs. Ces derniers lui envoyèrent le seigneur kloklo qui perdit également son importante force armée et, pour finir, il avait fait déplacé un allié des Veilleurs qui mettrait maintenant 1 semaine pour arrivé jusqu'au front principal.

Ubris ordonna donc à ses hommes de rester au palais et de laisser les soldats de Lodelin prendre la bibliothèque et son archerie.

Il voulait toutefois montrer à l'ennemie qu'il ne se laisserai pas envahir facilement. Il envoya son armée sur le camp de bucheron de kloklo qui fut détruit sans résistance et reconstruit aussitôt son archerie.

Plus tard, kloklo riposta en détruisant le dépôt du démon mais ce dernier n'en fut pas surpris, il avait d'ailleurs expédier ses ressources entreposées à ses amis et alliés.

"Qu'ils s'amusent donc à progresser sur mes terres. Le temps qu'ils arrivent sur mon palais, je serai, avec mes hommes repartis pour de nouveaux territoire. AHAHAHAHAHAH"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enkidu

avatar

Nombre de messages : 26
Localisation : Akim
Date d'inscription : 12/09/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pour la liberté !   Sam 9 Mai - 19:18

C'est la guerre.
5 000 fantassins ennemies foncés vers le camp d'infanterie du Seigneur Enkidu. Heureusement, 9 000 archers les attendaient....
Le capitaine Titan Dendroc hurla:


"Arches, en positions tirez! couchez vous par terre.
Frondeurs en rang...Feu.Couchez vous!
Arbalétriers! Ioulaliiiie!!!!Feu!!!!"

Après avoir répété cette opérations 2 fois, tous les soldats ennemies mordaient la poussière.
Content de leur victoire, les guerriers revinrent dans leur camps.


Enkidu savait que l'ennemie n'allait pas les lâchés après une seule défaite.
Il devait lui restait quelque milliers de soldats.

Au moins, il lui faudra deux jours pour pouvoir attaquait le camp d'infanterie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescanardssauvages.forumperso.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour la liberté !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour la liberté !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Recherche grille d'accord pour open tunning
» Météo pour Rust
» caisse pour guitare type parlor /oahu et 0 size 00 et 000
» Un site interressant notement pour les conseils de lutherie.
» [Recherche] Comment gagner des tickets pour les meet and greet ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nawakim - Forum Officiel :: Role Play :: Contes et légendes :: Aventure épique-
Sauter vers: