Nawakim - Forum Officiel

Forum Officiel des archipels de Nawakim
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une autre vision de la guerre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jagdpanther

avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Une autre vision de la guerre !   Ven 8 Mai - 11:36

Note de l’auteur : la guerre est une chose trop grave pour être prise au sérieux, je vais donc vous conter les aventures guerrières du plus grand, beau, fort, intelligent des généraux de Nawakim, moi donc. Je sais qu’après avoir lu mes exploits, vous allez être pris par un sentiment de médiocrité voire d'infériorité, mais il ne faut pas ! Je suis tout simplement un être exceptionnel et toute comparaison avec mes talents ou mon génie ne peut qu’aller en votre défaveur. Souvenez vous en lorsque vous lirez ce que je peux appeler, en toute modestie, la légende de Jagdpanther racontée par lui-même.


Pour la centième fois de la nuit, Jagdpanther buta contre un arbre. Derrière lui, des milliers de soldats mort-vivant tentaient de se diriger grâce aux jurons de leur chef.

- Déménager par une nuit sans lune ! Je suis aussi bête qu'une poule sans tête !

Son nouveau général lui rentra violemment dans le dos.

- z'étes là chef ??
- non, t'es rentré dans LostJiko, âne bâté !!
- Vous êtes sur, chef ? Dans mes souvenirs, il était plus grand et plus costaud que vous ?
-............. c'est moi !!! Mais qui m'a donné des officiers pareils ??
- Vous avez dit un jour qu'on a toujours ce que l’on mérite. Elle s'applique maintenant cette maxime ?
- Toi, je vais t'embrocher et te faire bouffer aux cochons !
- z'aurons pas grand chose à becter les pauvres...
- Tu me rappelles de quoi on cause au fait, là ?
- Ben, vous vous faites passer pour Lost et...
- Boucles là ! Et fait moi ton rapport.
- Euh, oui, bon, ben, le banquier a finit sa crise de nerf et nous prête les PO pour le voyage.
- Super... me voila réduit à quémander des PO à un vampire...
- Toujours dit que vous étiez trop dépensier avec vos armures... enfin, z’étes une victime de la mode.
- Viens en au fait, mort vivant décharné.
- alors, toute notre armée est en mode furtif. Donc, pas de torches et autres feux.
- C'est les bases de la guerre cela, approcher sans être vu. Je suis un vrai stratège moi !
- A part qu'on a perdu un paquet de soldats dans cette nuit aussi sombre que les pensées de dame cassifleur.
- Ah ?? Beaucoup ??
- Vos troupes sont pas réputées pour leur vivacité d'esprit... un tiers s'est abimé dans les marais, un autre tiers pataugent dans ce que vous pensiez être un cours d'eau et qui s'est finalement révélé être un fleuve, un autre tiers joue à cache-cache dans les bois et enfin le dernier tiers se casse la gueule derrière vous.
- t'es fort en math, toi...
- je sais, j'étais premier de ma promotion...
- ça, c'était avant que les vers ne te mangent le cerceau... Bon maintenant, dis à ce qui nous reste de troupes de se taire ! On doit approcher du but. On va procéder à une attaque surprise !

Jagdpanther reprit sa marche en avant, glissa dans un trou, s'écroula dans un tintamarre de tôles froissées. Un cri de rage s'éleva dans les bois silencieux.

- Plein le dos de cette guerre !! Je viens de mettre la main dans une bouse de manticore ! Je déteste ces bestioles !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jagdpanther

avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Une autre vision de la guerre !   Ven 8 Mai - 23:00

Note de l’auteur : Je remercie par avance mes gentils adversaires de ne pas m’écraser tout de suite. J’aimerai pouvoir écrire quelques pages de mes glorieuses aventures avant de disparaître de la surface de Nawakim….


Suant, grognant, jurant, Jagdpanther avançait péniblement dans l’épaisse forêt. Sans cesse, sa hache taillait, coupait des branches. A la tête du quatrième tiers de son armée, le chef des Wersats avançait vers son destin. Derrière lui suivait ses généraux. L’un d’eux murmura :
- Tu crois qu’il sait où il va ?
- Tu penses ! La dernière fois, il s’est perdu dans sa salle de bain, alors imagine de nuit dans cette jungle !
- Qu’est ce que vous dites derrière ? jeta Jagdpanther
- Rien chef, on vous aime !!
- M’ouais…
Au bout d’une marche qui sembla sans fin, Jagdpanther atteignit enfin la lisière de la forêt. Au loin, en bas d’une pente, un camp militaire s’étalait. Une rage indescriptible s’empara alors du mort-vivant. Il bondit comme une panthère en brandissant sa hache de guerre.
- A l’assaut mes braves ! Allons les tailler en pièces ! Les découper en tranches !
Dévalant la colline, l’écume aux lèvres, le courageux guerrier partait affronter ses terribles adversaires. Enfin, il allait voir la mort en face.
- Par Nerull ! Vous allez tous mourir !
Perdu dans sa folie meurtrière, le chef des Wersats n’entendit pas le hurlement de son général :
- Attendez !!!!!!! Ce n’est……..
- Taïaut !!!!!!!!!! Mort à l’ennemi !
Les cris de guerre de Jagdpanther roulaient comme un tonnerre. Son armure cliquetait, sa hache faisait de sinistre moulinet dans les airs. Alors qu’il sautait lestement un tronc d’arbre abattu, son casque lui glissa sur les yeux. Qu’a cela ne tienne ! Rien ne l’arrêterait ! Même aveugle il pourfendrait ses ennemis !
Ce qui devait arriver arriva, son pied se pris dans une racine et emporté par son élan, le mouvement amplifié par la pente, il chuta lourdement. En tentant de se rattraper, il exécuta un magnifique salto, suivit d’une étourdissante vrille, puis il enchaina avec une roulade gracieuse, un éblouissant saut carpé, un superbe poirier, une équerre douloureuse et pour finir, il s’écroula en bas de la pente avec la délicatesse d’un sac de patates.

Note de l’auteur : Vous allez me dire que le seigneur Jagdpanther n’a véritablement pas de chance. Vous aurez raison. Si à cela vous ajoutez une maladresse certaine et un cruel manque d’intelligence (et il faut vraiment être bête pour déclarer la guerre à plus fort que soi), vous obtenez ces situations pour le moins déshonorantes. Triste, hein ?

Le souffle coupé, Jagdpanther tentait de reprendre ses esprits. Une paire de bottes apparut alors dans son champ de vision.
- Vous ne vous êtes pas fais mal, seigneur Jagdpanther ?
- Attendez, on va vous aidez à vous relever.
- Ce n’est pas prudent de courir sans torche, mon seigneur.
Toujours le casque sur les yeux, le mort-vivant se sentit empoigner par les bras. Ses ennemis l’aidaient à se relever !!
- Z’êtes bien aimable pour des gens que je m’apprêtai à zigouiller !
- Mais pourquoi vouliez vous nous massacrer, seigneur Jagdpanther ?
Une fois sur pieds, il releva son couvre chef d’acier. Devant lui, lui souriant gentiment, deux soldats elfes l’observaient. Sur leur bouclier, on pouvait deviner les armoiries de Dame Cassifleur !
- Euh, ben... c’était pour vous donner une leçon d’escrime ! Je vous ai montré toutes les bottes que je connaissais !
- Réellement impressionnant, monseigneur ! Vous avez un style tout à vous !
- Oui… bon, ben, la leçon est terminée. Faut que j’aille casser du veilleur, moi !
- Bonne chance, monseigneur !
Un brin penaud, couvert de poussière, le chef des Wersats rebroussa chemin. Soudain, un roulement de tonnerre fit trembler le sol. Assis sur la pente, 30 000 mort-vivants applaudissaient à tout rompre ! Une véritable ovation à la prestation artistique de leur guide spirituel !
Vert de rage, Jagdpanther s’approcha de son général hilare.
- Abruti, vous ne pouviez pas me le dire !!! ???
- Vous ne m’écoutiez plus…
- Silence ! Vous n’avez pas parlé assez fort ! Misérable limace !
Pendant que le chef des Wersats passait un savon parfumé à la mauvaise foi à son général, 30 000 soldats mort-vivants entamaient une superbe Ola….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jagdpanther

avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Une autre vision de la guerre !   Dim 10 Mai - 20:29

Note de l’auteur : Les aventures de Jagdpanther vont bientôt se terminer. Ses ennemis viennent de dépêcher deux seigneurs aux armées hypertrophiées pour le réduire au silence. L’auteur vous remercie d’observer une minute de ce fameux silence en souvenir du plus puissant des Wersats.

Au loin, dans la plaine dévastée par les combats, un immense entrepôt obscurcissait l’horizon. Jagd observait la bâtisse.
- C’est à qui ce bâtiment ??
- Au seigneur Herin, monseigneur, lui répondit son général.
- qui c’est celui là ??
- un membre de la Vieille Garde.
- un ennemi ??
- je n’en sais trop rien, mais il est sur notre chemin.
- bon, préparez l’artillerie, on lui raser son dépôt. préparez vous à faire feu dans deux heures.
- Préparez quoi ??
- l’artillerie, nos canons quoi !! t’as rien appris à l’école militaire ?
- ben, nos canons…
- Qu’est ce qu’elle a mon artillerie ??
- Rien, grand chef ! je file ordonner leur déploiement !
- Bien, je vais me reposez dans ma tente. qu’on ne me dérange sous aucun prétexte !
Le général mort-vivant partit en courant. Une simple question virevoltait dans sa tête : où était donc passée cette fameuse artillerie ??

Epuisé, le chef des Wersats s’écroula sur son lit de camp. Une sieste, il lui fallait une sieste… A peine avait-il fermé les yeux, qu’une voix douce s’éleva à la lisière de son cerveau endormi.
- Réveillez Grand Manitou, votre Chambellan désire vous parler.
- Ah non ! Pas elle ! dites lui que je suis occupé ! Moi, ces histoires de bonnes femmes, ça me gave !
- QUOI !!!
Surpris, Jagdpanther eu un mouvement de recul et tomba de l’étroite couche. Quand il ouvrit les yeux, il eu une magnifique vue sur une paire d’escarpin à talons hauts qui ne pouvaient appartenir à aucun de ses soldats… A ce rythme, il allait devenir incollable sur les marques de chaussures…
- Dame Pilpa… quel bon… euh… vent vous amène sur Takin ??
- Vous disiez quoi sur ces histoires de bonnes femmes ??
- Agaga… Je disais que vous étiez une femme qui parvenait à résoudre toutes les histoires dans de bonnes conditions… gloups
- Ne vous fatiguez pas, sinistre butor ! Vous mentez comme un arracheur de dents !
- Aga gaga.
- et votre vocabulaire est d’une pauvreté sans borne. enfin, on a le chef que l’on mérité. Bien, trêve d’enfantillage nous devons organiser votre mariage.
- Mon quoi ??

Note de l’auteur : pour la petite histoire, notre héros s’est lancé dans l’aventure du mariage. Notez que j’y étais opposé car rien ne vaut le célibat, mais il n’en a fais qu’à sa tête. Ah l’amour…

- Votre mariage ! Dans 20 jours ! Avez-vous pensé à faire une liste d’invités ?
- Ben non…
- prévoir le repas ?
- Ben non…
- Les animations ?
- Ben non…
- Le plan des tables…
- Ben non…
- La taille des serviettes ?
- Les serviettes ont une taille ?
- Silence, barbare sans manières ! Mais qui m’a donné un…. ah ! les mots me manquent !
- Je suis chef de guilde, non ?.... non ???
- Ne chercher pas d’excuses, gougeât ! vous n’êtes qu’un… sanglier à peine dégrossi !
- Pas chef de guilde, alors ?
- Asseyez-vous ! Nous allons mettre au point la cérémonie.
- Mais ma guerre ???
- Arrêtez de me parler ces…ces futilités ! Le mariage d’abord !
- Oui, Chambellan…
Trois heures de discussions après, la couleur des rideaux, la taille de l’orchestre et autres détails importants avaient été enfin réglés. Une migraine monstrueuse lui vrillant les temps, Jagdpanther sortit de sa tente. Il avisa son général et lui hurla :
- Alors cette artillerie ??
- L’artillerie ?? Ah oui, l’artillerie. Comment dirais-je…
- T’as intérêt de me dire quelle est prête à faire feu ! sinon je te découpe en tranches !
- Elle est prête, grand chef.
- Bien ! alors, prêt, f….
- Grand Manitou ?
- Oui, dame Pilpa ?
- Vous avez pensé à écrire une réponse à votre amoureuse éplorée ??
- Non…
- Ne m’étonne pas cela… Quand vous aurez finis de jouer au petit soldat, il va falloir vous y atteler. Une dame n’attend pas !
- D’accord, d’accord, je le ferai. Bon, j’en étais où ? Alors, prêt, f….
- Grand Manitou ?
- Oui, dame Pilpa ?
- Vous avez pensé à écrire une lettre d’excuses à Dame Perle pour l’odieuse réponse que vous lui avez faites ??
- Ben... c'est à dire...
- Non… Quand vous aurez finis de jouer au matador, il va falloir vous y atteler. Une dame n’attend pas !
- D’accord, d’accord, je le ferai. Bon, j’en étais où ? Alors, prêt, f….
- Grand Manitou ?
- OUI, dame Pilpa ?
- Vous avez pensé à la bague de votre future épouse ??
- A la quoi ?
- Oui, vous savez, ce truc de forme ronde que l’on glisse au doigt de la mariée ? lui répondit en soupirant Dame Pilpa.
- Et bien, avec ce butor, la partie était loin d’être gagnée… maugréa le chambellan des Wersats
- Ben, non…
- Non… Quand vous aurez finis de jouer au macho sans cervelle, il va falloir vous y atteler. Une dame n’attend pas !
- Bon, je peux ouvrir le feu maintenant !!!!!!
- Faites, mon bon seigneur, qu’est ce qui vous en empêche ??
- Devinez… Alors, prêt, feu !!!!!!!!!
Jagdpanther ferma les yeux, attendant que l’enfer se déchaine…. mais seul le gazouillis des oiseaux brisa le silence.
- Bon, qu’est ce qui se passe encore ?
Le chef des Wersats se mit alors à la recherche de son général qui avait brusquement disparu. Il le retrouva au fond d’un fossé, les mains sur les oreilles.
- tu fais quoi, là ?
- Je me bouche les oreilles en attendant l’explosion.
- Quelles explosions ? J’ai rien entendu.
- Votre explosion… quand je vous aurai appris qu’on a perdu l’artillerie en cours de route…

Note de l’auteur : la série de jurons qui s’ensuivit m’oblige à censurer cette partie des merveilleuses aventures de Jagdpanther, le plus grand général que la terre n’ait jamais porté…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jagdpanther

avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: Une autre vision de la guerre !   Mar 12 Mai - 10:37

c'est de la confiance que nait la trahison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une autre vision de la guerre !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une autre vision de la guerre !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» floutisme, une autre vision du live
» Autre histoire
» j'veux pas aller à la guerre.
» Vision Divine
» A LA SOURCE – D’une vie à l’autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nawakim - Forum Officiel :: Role Play :: Contes et légendes :: Aventure épique-
Sauter vers: