Nawakim - Forum Officiel

Forum Officiel des archipels de Nawakim
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La folle campagne des Wersats.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Salaha

avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 107
Date d'inscription : 03/12/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Lun 18 Mai - 21:08

Toujours assise sous son arbre, la drow regardait non sans amusement le flots de ses consœurs et confrères se disputaient les quelques tentes. Chacun usait de subterfuges divers, et nul ne manquait d'imagination. Elle se demanda où tout cela allait les mener et en y réfléchissant bien se dit que comme toujours, ils en viendraient à se taper dessus dans un joyeux vacarme.

Elle aurait du sans nul doute elle aussi chercher un abris pour la nuit. Ces pensées étaient occupées ailleurs cependant. Non aux récents événements, elle avait résolu de cesser de trop y réfléchir, non, c'est vers son domaine que ce tournaient ces inquiétudes. Son général s'était-il résigné à attendre comme demander ?

Un message de son fidèle intendant vint vite lui confirmer le contraire. Peu étonnée, elle s'enquit cependant de lui répondre, se réjouissant de savoir cette querelle de voisinage en bonne voie. Le message envoyé, l'esprit tranquille, elle ramena son attention sur le campement, enfin le chaos qui tenait lieu de campement. Maintenant que son preux barbare avait réduit en cendre les armées de son voisin, elle pourrait dormir en paix... mais d'ailleurs, il était peut-être temps de s'occuper de cela.

Alors qu'elle s'approchait pour constater l'ampleur des dégâts, le chef vint remettre bon ordre à tout cela, comme il avait l'habitude de le faire. Et la drow se retrouva avec une tente sans y avoir consacrer le moindre effort.


"Finalement, il fut sage de ne point s'en mêler", pensa-t-elle.

Le second point l'amusa tout autant. Nul ne serait assez fou pour venir quémander une place dans la tente de la future épouse du chef. Aussi elle se contenta d'attendre la seule déclaration qui pouvait lui être réciter.

Un sourire sadique sur les lèvres, elle se dirigea ainsi vers la tente qui lui avait été attribuée. Il ne lui restait qu'une chose à régler, aiguiser sa hache pour palier à l'éventualité d'un égard de son promis.

Et tout en reprenant sa lecture des "Mille et une vengeances d'une promise vexée", elle s'attela à cette tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havresanctuari.alianceforum.com/
Darkpoet

avatar

Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 19/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mar 19 Mai - 0:15

Courant après le soigneur richius pour lui expliquer sa façon de penser, Darkpoet s'arrêta devant les tentes. Enfin, plutôt devant ce qu'il en restait. On aurait dit qu'une tornade s'était abattu sur le campement, pile à l'endroit où... se trouvait la tente de sa bien aimée!
Après quelques vives recherchent, le mage entendit quelques cris étouffés d'une ancienne langue elfe, qui parlait d'on ne sait quelle arbre du commencement... Rassuré, il souleva la toile qui recouvrait Aël. Pas même le temps de retenir son sourire, qu'un hurlement déchira la nuit tombante, ainsi que ses tympans...


- BOSSAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !!! Où est-il, ce mufle insolent, qu'il tâte de ma branche!!

Pile à cet instant, Richius atterissa à leurs côtés. Bien mal inspiré, le soigneur avait tenté une approche auprès de Tifa. Son futur n'avait que peu apprécié ses intentions... Rien que pour le spectacle de ce vol plané, Darkpoet n'en voulait pas le moins du monde à Bossan pour ses démonstrations de force...
Mais l'heure n'était plus à la contemplation ni aux applaudissements, la nuit tombait, les feux grandissaient, les gibiers étaient découpés et le rhum coulait à flot. Refoulant ses envies de se joindre à la fête, Dark prit sa douce dans les bras, l'installa sur un des nombreux troncs d'arbres fraichement coupés, et s'afféra à remonter leur tente. Ceci étant fait, il allongea Aël sur son lit, l'aida à s'endormir en lui faisant oublier ses douleurs par quelques massages, et rejoignit ses compagnons.

Ci et là, nombreux courtisans comptaient fleurette à toutes les femmes de la guilde, célibataires, promises ou même mariées... Epoux, présents ou futurs, aiguisaient quand à eux haches et épées...

Décidément, Darkpoet était bien heureux d'être un futur papa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cladius

avatar

Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 30/11/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mar 19 Mai - 0:49

Cladius rangea sa hache et prit sa harpe magique surnommee "l 'envoutante"
la nuit tombait le feu de camp geantissime ronflait comme un volcan et il lui semblait qu il etait temps de detendre l atmosphere
il s avance sort sa harpe
"mes chers amis une petite chanson peut etre "
groumph !!!!!! aie!!!!! euh!!! ok!!!!!!!! c est bon !!!!!!!! non , pas la tete !!!!!!!!!
ouille !!!!!!!!
elle est ou deja ma branche !!!!!! aie ouille aie aie aie!!!!!!!!!!
Cladius etait fier de lui !!!!!! il avait fait l 'unanimite ............ contre lui Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tifa

avatar

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 18/05/2009

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mar 19 Mai - 2:37

Quand le chef avait annoncé la nouvelle, elle avais préféré se mettre à l'écart en haut de son arbre pour admirer les étoiles. Elle savait que si Bossan en surprenait un seul en train de lui faire une requête, il n'aurai plus de tête l'instant d'après. Seulement, elle entendit des cris venir du camps et drôle de fracas juste en dessous d'elle. Finalement, se mettre à l'écart n'était pas non plus une bonne idée, cela avait mis Bossan dans un état secondaire qui avait ravagé une partie du campement...
Et cela l'avait tellement mis en panique de ne pas la voir qui osa même lui poser une question aussi stupide à ses yeux que l'idée de Jagdpanther à ce de Bossan.


-Je ne sais pas tu sait, j'ai longuement hésité à savoir si je laissé une chance à un autre... A mais ne me regarde, ni ne te met pas dans cette état là!
lui dit elle voyant son air consterné. Viens donc plutôt me rejoindre plutôt veut tu, cela fait longtemps que ne les as pas regardé tout les deux.

Celui-ci grimpa, non sans difficulté, et s'assit à ses côtés. Collant sa tête contre son épaule elle lui répondit alors à sa question.

-La seul personne qui dorme à côté de moi, c'est toi et personne d'autre, depuis le temps tu devrai le savoir quand même. Maintenant profitons du spectacle des étoiles dansantes dans le ciel qui nous est offert...

Mais un cri sauvage de haine éclata à travers le camps et brisa la magie du spectacle des premières étoiles apparaissant dans le ciel. Il semblerai qu'Aël fût victime d'un nouveau phénomène météorologique qu'elle avait nommé Bossan, un puissant ouragan dévastant tout ce qui se trouvait sur son passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilpa

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 01/02/2009

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mar 19 Mai - 7:24

Quand l'animation fut a son comble, chacun courrant dans tous les sens pour trouver a s'installer,Pilpa s'avanca vers le centre du camp Abraracourcix et Bonnemine étaient repartis dans une n ième version de "l'amour malgre moi"
Décidement vivement qu'ils soient maries ces deux la ........
Ensuite Bossan et Tifa,et apres .....6 mois de vacances dans les iles, sable fin et cocotiers...........................seule !!!!!! il lui faudrait au moins cela pour se remettre......
Elle apercut Dame Cassisfleur, hésitante devant tout ce remue ménage

- bienvenue Dame Cassis lui dit elle n'ayez point d'inquiétude tout est normal pour les Wersat c'est l'animation classique de nos réunions pléniaires allez vous octroyer une tente, et rejoignez le tour du feu dans un instant quand chacun aura un os a ronger ils vont se calmer

Tout en devisant aimablement, elles se dirigaient vers l'alignements des tentes
Avisant la première disponible Pilpa laissa Dame Cassisfleur en prendre possession et continua son chemin, pensive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diabloca

avatar

Nombre de messages : 448
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mar 19 Mai - 10:55

La nuit était à présent bien instalée.
Seul le feu de camp qui avait servi à cuire le repas éclairait à présent le campement. Quelques gourmands finissaient de griller la guimauve.

Puis, le seigneur Cladius avait bien essayer de détendre l'assemblée par quelques chants, mais il avait été tellement hué qu'il avait dû précipitement battre en retraite.

Il règnait maintenant une atmosphère étrange, pleine d'attente.

Diabloca leva la tête. Pas une seule étoile dans le ciel, seulement de gros nuages menaçant. Il risquait de pleuvoir cette nuit.

Il était peut être temps qu'elle s'occupe d'installer des affaires dans la tente. Elle se leva, remarqua qu'Ubris lui jetait un regard interrogateur et lui sourit.
Puis elle dirigeat vers le premièr abris de libre. Pas question qu'elle dorme à même le sol. Puisque c'était maintenant sa tente, elle l'instalait comme elle le désirait et gare au premier qui y trouverait à redire.
Elle n'avait pas besoin de grand chose, juste un lit. Quand elle eu fini de le faire apparaitre grâce à un enchantement, elle fut prise d'une grande hésitation.

Elle n'avait jamais partager la moindre couchette. Elle se débatit un moment avec les affres du doute. Ce n'était pas qu'elle avait le coeur à être cruelle, ce soir, avec la pluie qui menaçait. Mais de là à partager le lit...

Elle n'était toujours pas sure de sa réponse quand elle entendit des pas tout près de la tente. Une forme sombre se profilat devant les pans de l'entrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanauk

avatar

Nombre de messages : 430
Localisation : Grikim
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mar 19 Mai - 15:10

Assise auprès de la démonangélique Diabloca, Neno réfléchissait à ce qui se passerait sous peu, à savoir l'attribution des tentes...

Etant une damoiselle, la sienne lui fut automatiquement attribuée. Le problème était son ours... Actuellement lié et baillonné sur un arbre pour avoir voulu chanter, la paladine ne pouvait se résoudre à le voir dans cet état. Elle se leva, se saisit de l'épée qu'elle avait apportée par précaution, et s'empressa de détacher le guerrier.

Ses poignets étaient meurtris par la corde que les brutes avaient trop serrée. Un peu de soins ne lui ferait pas de mal. Le seigneur s'interrogeait avec philosophie:
-Grrrrmmmmlllll je voulais juste chanter, il ne pleut pas que je sache!!!

Ce disant, il leva la tête et regarda le ciel, où s'amoncelaient lentement de gros nuages sombres, à peine visibles du fait de la nuit tombée... L'elfe les vit aussi et lui dit d'une voix douce:
-Je ne vous demande aucune déclaration pour vous autoriser à partager ma tente, mon amour... Un regard tendre et un baiser me suffiraient.

Elle leva la tête vers lui. Le guerrier lui sourit et l'embrassa aussi tendrement qu'il savait le faire, avec un de ses baisers remplis de passion et d'éternité.

Un peu plus loin, Neno remarqua Diabloca qui s'empressait de rentrer dans sa tente. Une grosse goutte tomba dans le cou de l'elfe, qui poussa un petit cri, surprise.

-Allons nous mettre à l'abri, mon coeur, murmura le guerrier en souriant.

Elle le trouvait de plus en plus civilisé... Ils se hâtèrent vers la première tente, où se trouvait encore la bague de Neno...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ubris

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mar 19 Mai - 16:21

Ubris avait suivit son aimée qui s'affairait dans sa tente. Il approcha discrètement et la surpris lorsqu'il prit la parole :

"Alors, on file en cachette pour se préparer un coin douillet pour la nuit ? Le camping n'impose t'il pas que nous dormions à même le sol dans de vulgaire sac de couchage ?"

Diabloca encore surprise et confuse se mit a balbutier :

"-Mais ... c'est que...
-Je plaisante ma belle, il est évident qu'une dame de votre rang, et de votre beauté, ne peut se résigner à dormir par terre. De plus, l'amoureux, que je suis, ne vous aurait jamais laissé dormir ainsi. Et si vous n'en aviez pas eu l'initiative, je l'aurai fait le moment venu."

Au même moment la pluie commença à tomber. Ubris regarda le ciel puis revint sur Diabloca.

"La nuit s'annonce plus qu'humide. Je me demande où les seigneurs Wersats vont se réfugier cette nuit. Bon je vous laisse mon amour car il ne serait pas convenable que l'on partage votre lit."
Puis se retournant comme pour s'en aller il continua
"Espérons que les dames sauront se montrer généreuses pour ne pas laisser leurs compagnons attraper je ne sais quelle maladie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
richius

avatar

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mar 19 Mai - 16:26

Richius etait en train de preparez les differentes potions dont dame Aël allait avoir peut etre besoin .Extrait de reinettes du canadus, infusion de granny, quelques morceaux de pomme d’api séché et bien sur de la poudre de royal gala et de golden royal pour la présidente de Dakim !
Mais il avait besoin d’un peu d’aide et eut l’idée de s’enquérir auprès de dame Tifa, paladine prometteuse, pour lui demandez un peu de son temps pour la présidente !
Il arriva devant sa tente et, peine avait t’il prononcé les mots "dame Tifa", qu’il s’aperçus qu’il avait le pouvoir de volez ! Tiens en plus d’être paladin, je suis mage maintenant pensa t’il ! L’atterrissage par contre avait encore besoin de pratique ! Il se releva tant bien que mal aux pieds du seigneur Darkpoët affairé à reconstruire la tente de son aimée !
Et si je mettais une sorte de signe distinctif sur cette tente, peut être serait t’elle épargnée par la folie qui s’emparait doucement du camp ! Il leva les yeux et s’aperçut que c’était pleine lune !
Aie ! Aie mauvais présage que voila ! Bon, je vais demandez a J.C si il n’a pas une petite idée d’un signe distinctif, et après j’irais voir le seigneur Dark pour envouté ce signe !
Et tout en cherchant le prêtre, il s’avisa de la présence de la belle ambassadrice des Canards Sauvages, dame Cassisfleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cassisfleur

avatar

Nombre de messages : 482
Localisation : Takim
Date d'inscription : 27/06/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mar 19 Mai - 16:43

Cassisfleur était contente que Dame Pilpa soit venu à son secours. Elle la trouvait très aimable et charmante.
Tout en conversant elle apprit que le Seigneur Jagdpanther avait fait réserver une tente pour chaque dame.
Elle ne fut pas mécontente de l'apprendre, de grosses gouttes de pluie se mettant à tomber. Elle eut une pensée pour tous ces damoiseaux sans abri. Les pauvres, ils allaient être trempés comme des souches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jagdpanther

avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mar 19 Mai - 23:12

Quelques gouttes commençaient à tomber sur le camp.

Bon, se dit-il, la prochaine fois que j'édicte des règles saugrenues sur le partage des tentes, je prendrai bien soin de ne pas m'y inclure !

Il prit sa plus belle plume, respira un grand coup, laissa ses émotions l'imprégner puis commença la plus belle et émouvante lettre d'amour écrites dans les îles de Nawakim.

-Ma douce, je vous écris cette missive...

non, ça va pas, trop classique.

-Mon aimée, les mots me transportent vers vous...

non, ça va pas, trop imagé.

-Ma promise, je chéris chaque image de vous.

non, ça va pas, déjà utilisé.

-Ma femelle, j'aime votre côté...

non, ça va pas, trop direct

-Vous connaissez mes sentiments pour vous...

non, ça va pas, trop réchauffé.

-Ma future, je suis le chef de guilde...

non, ça va pas, trop autoritaire.

- Dame Salaha, je vous aime...

non, ça va pas, trop galvaudé

- AAAAAAAAAAAAAhhhhhhhhhh, non d'un cloporte baveux, l'inspiration me fuit !!!!!!

Furieux, il griffonna sur un bout de papier.

- Bon, c'est oui ou c'est non pour cette fichue tente !!!!!!!!!!!!!!

Puis, de rage, il en fit une boule et la confia à un des serviteurs. Ce dernier pris le papier chiffonné puis s'affaira à allumer un feu avec !

- Va donc donner cela à dame Salaha, et remue toi le train, commence à pleuvoir ferme dans ce fichu bled !


Dernière édition par Jagdpanther le Mar 19 Mai - 23:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salaha

avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 107
Date d'inscription : 03/12/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mar 19 Mai - 23:27

Alors qu'elle s'apprêtait à regagner sa tente sous les premières goûtes d'un orage imminent, la drow vit venir vers elle un des serviteur du camp. Elle s'arrêta et les jambes tremblantes, le nigaud lui tendit un bout de papier.

Elle s'en saisit, lit avec attention la phrase qui y était inscrite... relut une seconde fois... une troisième... et leva son regard glacial sur le serviteur.


"- L'auteur de cette chose ?

- Glurp... le seigneur... Ja... Jag... "


Ramenant vers elle sa hache ensanglantée, elle murmura "Jagdpanther". Et la tête du malheureux messager finit sa route dans un tas de cendre. La drow retourna le papier, y écrivit de sa plus belle plume et s'en alla retrouver le barbare. Faute de messager, il fallait bien qu'elle se débrouille d'elle même maintenant...

Arrivée devant le bougre, elle le fixa d'un regard brulant de colère et sans dire mot lui tendit la feuille. Dessus il put lire :


NON

Et Salaha resta planter devant lui attendant sa réaction, tenant toujours sa hache à bout de bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havresanctuari.alianceforum.com/
jc

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 24/04/2009

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mar 19 Mai - 23:52

La pluie tomba à grosses gouttes sur le campement.JC réfléchissait pour organiser une messe, il était prés de minuit, l'heure idéale. Il alla s'enquérir de l'aide de Dante, l'autre prêtre des wersats:

Dante par un heureux hasard, Dame Neno et son ours Cladius sont dans la tente du seigneur Ubris, tente magique! Nous pourrions célébrer une jolie messe à la gloire des dieux de Nawakim, et détournerions une tente maléfique à de saintes fins. Aidez moi voulez-vous!

Dante et JC se rapprochèrent de la fameuse tente et y entrèrent... l'intérieur de la tente se mettait au diapason des occupants.

Oh une grotte s'exclama Dante, visiblement surpris... Et qu'est ce qu'il ronfle le Cladius!!!

Pas il, Dante, elle!

Dante et JC commencèrent par trainer Cladius au dehors, puis vint le tour de Neno.


Enfin débarrassés de cette corvée, Dante et JC rentrèrent dans la tente et miracle!
un autel d'une beauté divine, une cathédra somptueuse et... un gospel au complet qui entonnèrent un chant emplis de louange pour les dieux de Nawak.

Tous les wersats arrivèrent ( au fur et à mesure la tente grandissait)pour entendre le gospel et le sermon de JC:

Wersats, prions les dieux de Nawak, pour la fin de la guerre, pour notre survie, nous qui étions, il y a peu, menacés d'extermination.

Prions et remercions les dieux d'avoir su conseiller notre chef pour ses choix remplis de bravoure et d'honneurs, choses dont nous profitons tous aujourd'hui.

Prions et implorons la protections des dieux pour l'avenir, qu'il soit toujours aussi radieux que ces jours-ci, avec un mariage qui aura lieu sous peu et surtout une naissance qui rendra la guilde des Wersats éternelle!

AMEN!


Après la messe, JC apporta à Richius une vénus (symbole de la fécondité )du plus bel albatre afin de marquer la tente de la future parturiente.


Dernière édition par jc le Mer 20 Mai - 0:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aëlissandya

avatar

Nombre de messages : 285
Date d'inscription : 26/09/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mer 20 Mai - 0:15

Aëlissandya se réveilla en sursaut. Il lui fallut un moment pour se rappeler où elle était...

Une tente... Un vacarme assourdissant dehors... Les hurlements de plusieurs guerriers...
Le camping ! Tout lui revint d'un coup ! Cette idée pour le moins innatendue du chef... et tous les préparatifs qui avaient suivi. Elle n'avait que de très vagues souvenirs du voyage - probablement avait-elle dormi tout le long. Elle ne se souvenait d'ailleurs pas être entrée dans cette tente...

Une étrange tente à ciel ouvert, d'ailleurs. Il lui fallut un moment pour comprendre que le trou béant qui s'ouvrait dans la paroi de la tente était dû au passage inopiné de Richius, qui tentait tant bien que mal de se relever.

Quelle calamité ! pensa-t-elle. Déjà la pagaille...

Elle vit enfin Darkpoet, completement empêtré dans la toile qu'il s'efforçait de redresser avant qu'elle ne s'écroule sur elle.
Cette vision la fit sourire. Darkpoet, son amour, sa vie... S'il était là, rien ne pouvait mal se passer.
Même toute la folie de l'ensemble des Wersats ne pouvait pas avoir raison de lui...
Elle se refusa à écouter la petite voix qui lui soufflait que c'était là un exploit impossible. Darkpoet était capable de l'impossible...

Soudain de fort bonne humeur, elle entreprit de se lever. Sans attendre, Darkpoet abandonna la toile et se précipita pour l'aider. Il s'en fallut de peu que la tente ne les ensevelisse tous les deux, mais il parvint à la dernière seconde à la retenir. Richius, sans un regard, était déjà parti, préoccupé par d'autres soucis qu'une tente sur le point de s'écrouler...

Sans qu'on puisse savoir comment, Darkpoet se retrouva completement immobilisé, tentant à la fois d'aider son épouse à se lever, d'empêcher la tente de s'écrouler et de ne pas perdre l'équilibre.
Avec un grand sourire, la future maman profita de la situation pour embrasser son mari.

- Eh bien, tu ne me prends pas dans tes bras ? le taquina-t-elle.

Sans lui laisser le temps de répondre, elle sortit de la tente, ce qui permit à Darkpoet de tout lacher et de s'extirper de l'abri juste avant qu'il ne s'écroule tout à fait.

- J'espère qu'on aura le droit à une autre tente... Sinon, je me charge de retrouver le responsable de tous ces dégats et je lui prends la sienne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bossan Valentine

avatar

Nombre de messages : 341
Age : 27
Localisation : ici et ailleurs, qui le sait vraiment...
Date d'inscription : 17/01/2009

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mer 20 Mai - 0:24

Le spectacle ne dura pas longtemps. En effet, le ciel commença à se couvrir, et pour cause, Cladius ce barde de malheur avait à peine, mais suffisamment, eu le temps de commencer à chanter.
"Pas croyable celui-là...."
Un autre messager venait d'être tué par Salaha semblait-il et une messe était donné par jc, sûrement la faute de Jagd ce coup là encore...

Et puis soudain quelques fines gouttes d'eau commencèrent à tomber du ciel. Un mince filet de pluie s'abattit sur le campement. Ils descendirent tout les deux du haut de l'arbre pour se mettre à l'abri sous son épais feuillage. Tifa avait eu le temps de se faire tremper. Mon dieu, ses vêtements étaient devenu plutôt moulant avec la pluie. Il enleva son manteau, premièrement pour éviter que son aimé attrape froid, et aussi que les autres commencent à perdre la tête. Mais la voir ainsi, il ne pouvais plus résisté, c'était trop pour lui!!!

-Ma douce, je pense que nous devrions allez nous mettre à l'abri sous ta tente ne pense tu pas? Je ne veut pas que tu tombe malade surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bulletformyvalentine.com/fr
lapin duroin

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mer 20 Mai - 0:26

Quel désordre. tout les tentes étaient distribuées , ou presques. Les plus nobles dames avaient la-leur. Bon, pas elle.

Elle revint de la forêt où elle y avait apperçu des écureuils, chevreuil et biches appeurés, non par la vue des haches et des scies, mais par les bruits de tout ce petit monde. Comme la soirée arrivait à grandes enjambées, elle demanda à son intendant de l'aider à la préparation du feu de camp.

Son chef avait prévu le dessert, elle s'affaira à préparer un repas digne de ce nom. Pommes sous la cendre, jambon de coutoreu grillé à la broche, salade de fruit avec une pincée de sucre de sidh, et ... la guimauve.

Elle invita le guitariste, trouva à disposer quelques buches autour du feu façon bancs, s'installa et regarda la lueur des chatoyante et dansante des flammes.Elle se surprit à rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanauk

avatar

Nombre de messages : 430
Localisation : Grikim
Date d'inscription : 29/01/2009

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mer 20 Mai - 0:49

Neno se réveilla brusquement. Elle se sentit traînée par terre dans l'herbe. Elle poussa un cri de rage et, levant la tête, aperçut un humain, un prêtre, qui la regardait en souriant.

-Dame Neno, ceci est la tente du seigneur Ubris. Elle est maudite, vous n'avez rien à y faire!! dit jc d'un air courageux.

Puis il se contenta de rire aux éclats devant la mine décontenancée de l'elfe. La pluie commençait à tomber à grosses gouttes. Neno se releva, furieuse, et saisit son ancienne épée de chasseuse, bien décidée à en finir avec ce cureton qui osait la traiter comme une moins-que-rien. Elle plaça délicatement la pointe de son épée sur la gorge de jc, et déclara d'une vois ferme et glaciale:

-Une autre tente. Maintenant. Ou tu souffriras.

Le prêtre ne dit mot. La paladine, habituée à voir le seigneur Cladius se battre, appuya son épée sur la gorge du prêtre. Une goutte de sang perla.

-Dame Neno, murmura celui-ci d'un air effaré, je vous en prie. Nous allons trouver une solution.
-Alors fais vite.

La réponse était implacable. Jc se dirigea lentement vers la tente voisine de celle d'Ubris, prit au passage la bague de Neno, et la déposa délicatement sur la suivante.

-Très bien. Une prière s'il-vous-plaît mon Père... Je ne voudrais pas dormir dans une tente maudite...

Le prêtre récita lentement la bénédiction. Quelques pas plus loin, le seigneur Cladius dormait encore. Mieux valait ne pas le réveiller tout de suite.

Jc acheva la bénédiction: "...Amen". L'elfe dit doucement:
-Très bien. Je ne veux plus croiser ton chemin jusqu'à la prochaine pleine lune... Il t'en coûterait de vous approcher d'un de nous deux...

Elle rengaina son épée et rentra d'un pas nonchalant dans la tente, le gardant en vue. Il'éloigna sans un mot, mécontent, les yeux rivés sur la tente.... Dans quelques minutes elle irait chercher le guerrier.




Dernière édition par Neno19 le Mer 20 Mai - 9:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diabloca

avatar

Nombre de messages : 448
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mer 20 Mai - 7:09

Juste avant qu'elle n'entre dans sa tente, Diabloca avait aperçu Dame Neno qui emmenait son Guerrier Cladius en direction d'une tente.

Elle venait de se dire que chacun devait commencer à se préparer pour la nuit quand Ubris entra sans s'annoncer. Puis comme celui ci, tournant le dos une nouvelle fois, (décidément, c'est une habitude en ce moment, pensa t'elle), elle eu tout juste le temps de poser une main sur son épaule en lui demandant:


- "Mais où allez vous donc comme ça, mon Seigneur?
A moins que vous pensiez que je ne vous considère pas comme un compagnon?
Ou alors que je n'ai aucune pitié?
Vous mériteriez que je vous renvoie dehors pour vous rafraichir les idées."


Et comme son amour restait immobile là où il s'était arrété, légèrement embarassé, ne sachant plus, apparement, s'il devait partir ou rester, elle le contourna, accrocha un panneau "ne pas déranger" à un montant de la tente à l'extérieur, puis referma celle ci.

Le temps qu'elle mit la tête dehors, elle avait pu apercevoir quelques autres Dames se dirigeant elles aussi vers les tentes encore libres, alors que la pluie tombait de plus en plus fort.

Avec tendresse, elle poussa gentiment Ubris, toujours comme figé à la même place, vers le lit.

Elle s'interrompit un instant pour écouter ce qui se passait dehors. Elle entendait comme des cantiques. Une messe? maintenant? Et dehors par ce temps? Si ça leur faisait plaisir, après tout. Mais le premier qui oserait rentrer dans la tente ne comprendrait que trop tard son erreur.... Elle posa son fouet à portée de main, puis commença à oter les pièces de son armure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jagdpanther

avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 13/06/2008

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mer 20 Mai - 10:28

Perplexe, Jagdpanther regardait la jeune drow. Fermement plantée sur ses jambes, elle le regardait d'un oeil furibond. Sa hache se balançait doucement au bout de son bras.

- Allons bon, se dit-il, qu'est ce que j'ai encore fais ??

Sans quitter la hache du regard, il pris le chiffon de papier que Dame Salaha lui tendait.

-Bon, c'est oui ou c'est non pour cette fichue tente !!!!!!!!!!!!!!

Bizarre, se dit-il, la réponse de sa promise ressemblait furieusement à sa question... Le barbare mit bien 30 secondes à comprendre qu'il lisait en fait son propre message...

Assis sous un arbre pour se protéger de la pluie, deux serviteurs regardaient la scène.
- 5 contre 1 qu'elle lui a dis non.
- Tenu.


- NON ??? Comment cela NON ???

Jagdpanther prit le message, le lu à l'envers mais il y avait toujours écris NON. Cela voulait dire quoi ???

Une pièce d'or changea de main.
- Gagné.
- Pffffff. Comment t'as su ?
- Les dames, faut les passer dans le sens du poil...


Le chef des Wersats se mit à réfléchir. Une action qui déclenchait chez lui systématiquement un bon mal de crâne.

- Bon, se dit-il le langage féminin est plus complexe que cela. Alors essayons de lire entre les lignes. Oui veut dire oui, peut-être veut dire oui et non veut dire peut-être. Euh, non c'est pas ça. Oui veut dire non, peut-être veut dire non et non veut dire oui. AAAAAhhhh, je sais plus ! Alors c'est non qui veut dire non, c'est peut-être qui veut dire peut-être et c'est non qui veut dire non. AAAAAhhhhh, saleté de migraine !

Toujours assis sous un arbre pour se protéger de la pluie, deux serviteurs regardaient la scène, un sourire aux lèvres.
- 5 contre 1 qu'il va s'écraser.
- Tenu.


Le sang battait aux tempes du barbare. Une pointe était en train de lui vriller ce qui lui servait de cerveau. Non, oui, peut-être, tout cela se bousculait dans son crane. Soudain, la réponse jaillit des limbes de sa conscience. Claire, limpide, sans équivoque. D'un coup, il sut ce qu'il fallait dire. pourquoi donc n'y avait il pas pensé avant ?? Trop simple sans doute. Il allait laisser parler ses sentiments, ses émotions, son coeur, son âme. Cette réponse allait faire battre le coeur de tous les romantiques de Nawakimn, les dames allaient se pâmer devant une telle marque d'amour, les poètes s'en inspireraient durant les 1 000 prochaines années, elle serait gravée dans du marbre blanc sur les frontons des chapelles. Elle deviendrait même une citation aussi célèbre que "Souvent femme varie, fol est celui qui s'y fie".

- Grounphhhhhh.

Tournant les talons, Jagdpanther s'empara d'une couverture trempée et s'enfonça lentement dans la forêt sombre et humide.

Cinq pièces d'or changèrent de main.
- j'ai gagné !!
- Pffffff. V'la que le chef nous fais son fier au plus mauvais moment...
- Tu penses qu'elle va le rattraper ??
- 5 contre 1 qu'elle le fait pas.
- Tenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jc

avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 24/04/2009

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mer 20 Mai - 14:17

Richius vint trouver Jc: c'est bien joli ta Venus mais maintenant qu'Ael n'a plus de tente...

Donnons celle d'Ubris, la messe finit, je n'en ai plus besoin! lui répondit le prêtre

Richius s'en alla quérir Dame Aëlissandya pour l'informer de la bonne nouvelle, pendant ce temps Jc sanctifia la tente pour protéger le futur mère des démons ainsi que le bébé. Et mis la Venus en évidence pour empêcher toute intrusion.

Ael rentra dans la tente dont l'intérieur se transforma en une chambre confortable pour la mère, avec un berceau pour le bébé et le matériel nécessaire à l'accouchement pour Richius

Exténué, Jc se restaura;

bon, ça , c'est fait, la messe est dite, Ael est à l'abri.
maintenant il faut que je trouve un moyen de me défendre, je l'ai échappé belle avec Neno... il faut que j'apprenne à me défendre mais question combat si un prêtre était bon, il ne serait pas prêtre...


je sais je vais faire un sport de combat! mais lequel et avec qui?

perplexe Jc observa ses compagnons... quand l'idée jaillit!

Bon sang, mais c'est bien sur: la course à pied!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salaha

avatar

Nombre de messages : 1067
Age : 107
Date d'inscription : 03/12/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mer 20 Mai - 18:34

La drow ne releva pas le temps que le barbare mit à comprendre le message. Habituée à ses étourderies tant qu'à ses chutes cavalières, elle ne s'en étonnait plus. Il resta planter devant elle, semblant réfléchir, dans la limite de ses capacités. Elle se demandait ce qu'il allait bien pouvoir faire cette fois, ne pouvant s'empêcher de craindre un écart de sa part. Irait-il frapper à la tente d'une autre ? A moins d'une semaine de leur mariage, le doute persistait encore en son esprit. Une amoureuse éplorée ne s'était-elle point permis de l'embrasser ? Salaha maudit le serviteur qui lui avait rapporté ces faits.

Il se décida enfin. Contre toutes attentes d'ailleurs, il se contenta de partir en grommelant.

La rage de la drow n'en fut que grandie, elle exultait. Sa hargne sortait par chaque pore de son corps. N'était-il point capable d'un message plus convaincant ? Le peu de magie qui restait en elle s'amplifiait avec sa fureur. Elle tenait toujours sa hache et aurait bien tapé sur le premier venu. Sa fureur fut tout autre. Ne contrôlant plus rien, elle laissa échapper le feu qui brûlait en elle. La tente s'enflamma et se consuma en quelques instants, emportant dans ses cendres la rage de la drow. Dans ce qui serait sûrement son dernier sortilège, elle perdit tout espoir d'un abris pour la nuit.

Sa hache lui glissa des mains et elle demeura là, immobile, son regard perdu passant des cendres à l'ombre qui disparaissait dans les sous-bois. Elle hésita ainsi un long moment entre son amour et son impétueux orgueil. Le premier lui dictait de courir après le bougre, le second de rester au coin du feu. Puis, sous la pluie battante, elle rabattit sa capuche sur ses blancs cheveux et se décida.

Passant devant deux nigauds dubitatifs en train d'échanger quelques piécettes, elle s'enfonça dans la forêt à la recherche du rustre.
Après une marche humide, elle trouva Jagdpanther enroulé dans sa couverture au creux d'un tronc, tentant tant bien que mal de trouver le sommeil. Elle s'approcha, s'assit à coté de l'arbre, ramenant sa cape sur ses jambes pour s'abriter un peu. Sous une averse grandissante, elle perdit son regard dans le vide et déclara dans un soupir plus destiné à elle-même qu'à son promis.


"Pourquoi faut-il que la politesse vous échappe parfois ?
Pourquoi suis-je assez stupide pour encore m'en offusquer ?
Quel diable nous pousse donc à laisser nos ego nous déchirer ainsi..."


Elle s'appuya contre le tronc dans un dernier souffle de regret et de lassitude, et, levant les yeux au ciel, ajouta :

"A défaut d'une tente nous partagerons le déluge.."

Elle ferma les yeux, se roulant du mieux qu'elle put dans sa cape. Quel étrange spectacle offert aux animaux des bois, que ces deux corps séparés par la paroi d'écorce.

Elle ne savait si elle pourrait trouver le sommeil mais peu importait. Elle avait survécu un siècle dans une grotte humide, un orage si terrible fut-il ne lui ferait pas grand mal. Et puis, même si elle ne voulait se l'avouer, même si elle ne pouvait le toucher, elle aimait se savoir prêt de lui. Le simple souffle du barbare, à peine perceptible sous le vacarme des gouttes éclatant sur le sol, la rassurait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://havresanctuari.alianceforum.com/
Darkpoet

avatar

Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 19/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mer 20 Mai - 20:02

Darkpoet était heureux. Certes, la douce pluie de printemps s'était transformée en gros orage d'été, certes il ne reconnaissait plus un seul des Wersats, mais il était avec son elfe. Ils marchaient, main dans la main, et s'amusait à essayer de comprendre le comportement de leurs amis.

A droite, Bossan et Tifa semblaient... électrisés par l'orage. Si Bossan avait une langue de 3 mètres devant les vêtements moulants de sa douce, Darkpoet préférait quand à lui nettement les rondeurs du ventre d'Aël...
A gauche, JC et Dante extirpaient Neno et son ours de leur tente. Nul doute qu'ils apprécieraient, surtout Neno. Les ronflements de Cladius étaient déjà omniprésents dans ses rêves, alors couplés avec l'odeur de l'ours mouillé...
Et au coin de la forêt, la plus grosse surprise. Jagd, très respecté chef des Wersats, s'endormant sous la pluie et au creux d'un arbre... Décidément, sa relation avec la jeune drow était très intéressante...

JC les interrompit. Il avait non seulement trouvé une nouvelle tente, bien plus luxueuse que la précédente, mais il l'avait en plus aménagé pour les besoins de la présidente. Impressionnant...

Le couple remercia le prêtre... Mais titillé dans son orgueil de mari, et certainement jaloux, Darkpoet voulu entrainer JC dans un coin pour lui recommander fortement de ne pas s'approcher trop près de sa femme, quand, sans un mot, celui paru brusquement s'illuminer, et partit en courant... Les Wersats devenaient complètement fous...

Un brin déconcerté de voir tous ses compagnons se disperser, Dark monta sur un tronc, et s'adressa à eux. Sa voix, décuplée par sa magie, paru vouloir traverser toute la forêt...


- Mes amis! Mes soeurs, mes frères! Ne sommes-nous pas venu ici, en camping, abandonnant familles et domaines, dans l'idée de renforcer les liens qui nous unissent après les récentes épreuves traversées?
Nous sommes une guilde! Au diable les tentes, si un seul Wersat doit dormir dehors, nous l'accompagnerons tous!
- Sauf toi ma douce chuchota-t-il
- Si je comprends que rencontrer l'amour vous impatiente, n'oubliez pas que nous venons à peine d'arriver! Maintenant, montrons au monde comment les Wersats festoient!

D'un claquement de doigts, le feu se raviva, et un orchestre apparut.

- Cladius, tu ne pourras pas faire pire que cette pluie, alors à toi! Quand à moi, je vais chercher les tonneaux de rhum cuvée Nadaur que j'ai fais amener! Quand aux personnes qui n'ont pas encore manger, à table!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ubris

avatar

Nombre de messages : 115
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Mer 20 Mai - 23:28

Pendant que Diabloca commençait à enlever sa tenue de combat, Ubris hésitait sur ce qu'il devait faire.

Non pas qu'il ne connaisse point les gestes et marches à suivre du péché de Luxure. Choses qu'il avait plus que pratiqué en Enfer avec les diablesses de ce désir charnelle.

Mais ici l'amour était présent, et c'était un facteur qu'il n'avait jamais eu à gérer. Il savait qu'il ne pouvait agir bestialement comme à l'accoutumée. Il se devait de respecter son aimée sinon il risquait encore de recevoir, en unique retour, une gifle et il finirait sa nuit sous la pluie.

Il s'avança lentement vers sa diabolique moitié, tout en se concentrant sur ces réactions, et, arrivé devant elle, il aida cette dernière à desserrer les lanières de cuir de son armure sans précipitation. Une fois les derniers liens dénoués, Ubris enleva délicatement la lourde armure et la déposa sur le sol. Il fit assoir ensuite Diabloca sur le lit et lui ôta, toujours avec délicatesse, ses bottes et jambières.

Son aimée était à présent en tenue légère sur le lit. Il se pencha sur elle pour l'embrasser, et se redressa afin de retirer à son tour sa tenue de chasse, peu confortable pour profiter d'une nuit auprès de sa diablesse.

Lorsque le discours de Darkpoet se fit entendre. Le démon prit juste la peine de sortir la tête de la tente pour lui répondre :

"Wersat ou pas, je l'avais prévenu qu'il ne fallait pas venir pleurer si plus d'un dormait dehors ce soir. Donc faites comme voulez mais hors de question que je passe la nuit sous la pluie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Llilian

avatar

Nombre de messages : 221
Localisation : Akim
Date d'inscription : 17/10/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Jeu 21 Mai - 0:08

Après quelques heures de voyage, Llilian arriva enfin en vue du camp des Wersats. Un joyeux désordre semblait y régner.

La visite surprise de Silar lui avait fait plaisir ainsi que son invitation à venir faire du camping, même si elle ne savait pas trop à quoi s'attendre.
Ces quelques jours en compagnie de Silar qu'elle voyait trop peu souvent ces jours-ci, lui réjouissait le coeur.
Il lui avait seulement dit avec un sourire de ne pas oublier de prendre une tente.
Malgré sa joie de revoir les Wersats, une légère appréhension la tenaillait quand même, elle n'avait pas oublié le mariage mémorable auquel elle avait assisté peu de temps auparavant.

En s'approchant du camp, elle reconnut quelques visages qu'elle salua timidement.
Ne voyant point le Seigneur Silar, Llilian décida en l'attendant, de monter sa tente.
Sans doute était-il parti chasser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luffy D monkey

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   Jeu 21 Mai - 0:54

Luffy passa la journée à faire les corvées qui lui avait été assignées. Puis la journée finit il s'installa prés du feu de camp et se fit cuire un bout de viande. Lorsqu'il entama son cuisseau de coutoreu il eu vent de l'idée du chef il trouva cette idée très amusante et plein les pauvre homme wersat car avec les dames qui étaient déjà prise ça faisait plus beaucoup de personne auprès de qui on pouvait demander une place.

Pour ça part il avait vraiment la flemme de faire un beau discours à une dame wersat non pas que ce n'en vallait pas le coup, au contraire certaines étaient belle comme le jour et douce comme la rosée du matin mais il préférer éviter se genre de situation qui pourrait se retourner contre lui.


Lorsque la pluie commença à tomba il alla se mettre à l'écart du campement dans la forêt, il chercha un arbre qui n'avait pas encore été abattu puis s'installa contre et se mit a chanter pour l'arbre c'était une magie qui était souvent utilisée dans la forêt de Dhytrunil mais qui était inconnu sur nawakim. Lorsqu'il eu finit le chant l'arbre se métamorphosa pour offrir un abris confortable à Luffy.


Une fois cette chose faite Luffy retourna au campement car il se dit qu'il y avait moyen de s'y amuser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La folle campagne des Wersats.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La folle campagne des Wersats.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Campagne de Pub pour Port aventura
» Nantes - Folle Journée 2009
» L'herbe folle
» festival "la meuh folle" ales le 28/29 mars 2008
» P'tit test vache folle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nawakim - Forum Officiel :: Role Play :: Contes et légendes :: Aventure épique-
Sauter vers: