Nawakim - Forum Officiel

Forum Officiel des archipels de Nawakim
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ainsi soit-il...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Darkpoet

avatar

Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 19/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Ainsi soit-il...   Ven 29 Mai - 1:02

- Ainsi soit-il…répondit Darkpoet.

Réveillé en pleine nuit, par un messager de Jagdpanther, le jeune guerrier mage se leva tant bien que mal. Déjà une nuit au campement des Wersats, et il était épuisé.

- Où vas-tu ? s’inquiéta Aël.
- Jagd m’a fait demander, je vais le rejoindre.
- Ca change, d’habitude il fait irruption directement dans notre chambre… Deviendrait-il civilisé?

Dark ne releva pas. Il se raccrochait à l’idée que pour un futur père, se lever au milieu de la nuit constituait un bon entraînement…
La pluie s’était transformée en petite tempête, et frappait le visage du serviteur qui conduisait Dark à la tente de son chef. Une fois à l’intérieur, il remarqua que celle-ci était vide, seule une feuille de papier trônait sur ce qui était sensé servir de parure de lit.

Ruisselant, Darkpoet se mit à lire la feuille. Une lettre de Jagdpanther.
Quelques minutes plus tard, Salaha croisa le sous chef des Wersats sortant de la tente de son futur époux, un bout de papier serré dans sa main.


- Bonsoir Dark. Je ne suis donc pas la seule à chercher mon promis ?

Darkpoet ne répondit pas. Il s’était pourtant arrêté, mais il lui tournait le dos.
Il serrait la feuille de plus en plus fort. Il venait de comprendre maintenant. Jagd n’avait pas voulu que les Wersats prennent quelques vacances, bien au contraire. Il voulait annoncer quelque chose à sa famille, et ce dans la plénitude d’un camping, où tous réunit, tous ensemble, ils pourraient discuter... ensemble.

Une larme coulait de ses yeux, aussi profonds qu’un abîme. L’avenir de la guilde était en péril, les décisions allaient pleuvoir, les choses ne seraient plus jamais les mêmes…

Salaha poussa un cri. Elle venait de rentrer dans la tente. Au sol gisait quelques petits tas de poussière, tout ce qu’il restait du malheureux messager, victime des émotions non contrôlées de Dark.


- J’ai trouvé ton aimé. Rassemble la guilde, je t’en prie, j’ai à vous parler.

Oui, effectivement, il avait beaucoup de choses à dire. Ce soir, il devait annoncer que Jagd, son mentor, les avait quitté à tout jamais, prétextant on ne sait quel voyage sans retour…
Mais Darkpoet ne pouvait même pas exprimer sa tristesse, sa rage, son impuissance… Jagd avait vu en lui, son successeur…


Ainsi soit-il…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkpoet

avatar

Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 19/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Ainsi soit-il...   Dim 31 Mai - 2:25

Darkpoet marchait seul, éloigné du camp des Wersats. L'annonce du départ de l'Illustre avait retournée toute la guilde. Mais il était certainement un des plus touché des récentes décisions de celui-ci. Il méditait, pensait à cette situation, se projetait dans l'avenir. La décision de Jagd, aussi inexplicable que rapide, le tourmentait. Beaucoup de pensées traversait son esprit.

Il connaissait le valeureux mort vivant depuis longtemps. Ils avaient progressé ensemble. Du moins, au départ, puisqu'ils étaient tous deux sous-chefs des Wersats, il y a bien longtemps. Mais sa grande maturité et son charisme exceptionnel avait permis à Jagd de non seulement se poser à la tête d'une des plus grandes guildes de Nawakim, mais aussi de prendre sous son aile le guerrier mage. Avec lui, il avait tout appris, tout traversé. Il l'avait vu changer radicalement la politique de sa guilde, la faisant devenir une guilde à ambiance redoutable et à réputation reconnue... et des fois le contraire...

Mais ce qui avait fait des rapports entre l'humain et le mort vivant une relation si spéciale, c'est la grande confiance et surtout le grand respect qui régnait entre les deux. Darkpoet était aux côtés d'un géant, et il le savait. Et ce n'est certainement pas ses défauts de cavaliers et ses difficultés de Don Juan qui allait le faire en douter.

Son départ le bouleversait au plus profond de lui. Il ne pouvait en plus de cela pas tomber plus mal. La guerre avait montré les lacunes des Wersats, et il fallait y remédier, ce qui représentait une tâche considérable. Il fallait maintenant faire une refonte de l'organisation, et pour couronner le tout, Aëlyssandya, la splendide femme elfe de Darkpoet, attendait des jumeaux...

Sous la pluie battante, Darkpoet se laissa à un long soupir...


- Pourquoi ?

C'est à ce moment que sa douce surgit.

- Une missive est arrivée pour toi dit-elle, enlaçant son bras.
- Jagd?
- Oui. Mais je t'en conjure, laisse le messager en vie cette fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkpoet

avatar

Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 19/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Ainsi soit-il...   Dim 31 Mai - 13:11

Arrivé dans sa tente, une certaine fébrilité accompagna Darkpoet. Une fébrilité certaine, plus probablement. Tout comme la première, la missive était posé au centre du lit des futurs parents.
D'une main tremblante, il brisa le sceau de la lettre. Aël, qui le connaissait bien, sortit de la tente, l'abandonnant à ses émotions.

Des émotions, ce n'est pas ce qu'il manquait à Darkpoet. Auparavant, quand il recevait quelques mots de son vieil ami, s'était pour lui raconter comment il était tombé amoureux d'une jeune drow, comment il l'avait demandé en mariage... La dernière missive lui annonçant un départ définitif, que lui réservait celle-ci?


Comme à son habitude, Jagd était allé droit au but. La lettre était courte, mais pleine de sens. Et cette fois, Dark était sur qu'il ne reverrait pas son mentor, du moins pas avant beaucoup de lunes... L'ego de Jagd l'avait finalement enlever aux siens... Quelle idée d'aller défier les Dieux? Encore? Et si vite?

Dans un souci d'organisation, il avait laissé sa place au guerrier mage, prétextant on ne sait quelle sagesse. Au delà des doutes sur ses capacités de chef qui habitaient Dark, s'était surtout de ne plus pouvoir se reposer sur les hautes épaules du mort vivant qui le hantait. Etre chef... oui, mais pas comme cela...


- Jagd, tu ne peux pas me voir, mais un genou à terre, mon poing sur ma poitrine, sache que je te comprends, que j'espère que tu arriveras à tes fins, peu importe où, peu importe quand.
- Jagd, tu ne peux plus m'entendre, mais ressens ma prière. Sache que ta confiance en moi ne sera pas vaine. Notre guilde est fabuleuse, et elle le restera. Mes pensées rejoignent celles de nos camarades, et vont vers toi. Fais que tes conseils aient porté leurs fruits, et que nous sortions grandis de cette douloureuse épreuve. Et surtout, que Nerull te protège.


Aël rentra en courant dans la tente. Essuyant les larmes qui coulaient sur ses joues, elle prit la main de Darkpoet et la mit sur son ventre.


- Sent, ils bougent!!

Voilà donc le signe qui lui manquait pour tourner la page. Une vie, à défaut de s'arrêter, s'en va, deux autres arrivent...


Ainsi soit-il...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkpoet

avatar

Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 19/07/2008

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Ainsi soit-il...   Jeu 18 Juin - 21:22

- Maître, vous ici ?

Darkpoet continuait d’avancer sur ses terres, en direction de son château. Il ne prêta aucune attention à l’ouvrier qui venait de lui adresser la parole. C’est à peine s’il l’entendit. Le regard perdu dans le néant, l’allure fatigué et le visage tiré, le seigneur semblait totalement ailleurs.

Voilà maintenant 3 mois qu’il avait quitté son domaine, pour élire domicile au château de son épouse, durant le temps des réparations. Les Wersats s’en étaient décidément donné à cœur joie. Des murs aux jardins, plus rien n’étaient à sa place.

Voilà maintenant 1 mois qu’il était parti se mettre au vert à la campagne, avec tous ses compagnons de guilde. Se mettre au vert, quelle plaisanterie…
Aussitôt arrivé, il avait été propulsé chef de guilde, sans rien demander à personne. Au-delà de ça, il avait perdu dans un même temps un ami cher. A cette époque là, il ne se doutait pas que ce ne serait pas le dernier…

- Messire, que nous vaut ce retour si spontané ? déclara son intendant, venu à sa rencontre.
- Et bien Hilarius, tu n’es pas content de me voir ?
- Bien sur que si sire, mais c’est que, votre château est loin d’être rénové comme vous le souhaitiez…
- Peu m’importe mon ami. Renvoie les ouvriers, j’ai besoin d’être seul.


Dark arriva dans la chambre nuptiale. De si bons souvenirs ici… Jagd s’amusant à les surprendre lui et Aël à des moments inopportuns, les Wersats ruinant les murs… Pour la première fois depuis longtemps, il allait dormir seul. Retirant méticuleusement chacune des pièces de son armure, il les laissait tomber avec tout autant de précision sur le sol. Psychologiquement épuisé, il s’étendit sur le lit.

- Quand j’y pense, tout allait si bien… Nous avions passé notre plus difficile épreuve en tant que guilde, nous avions survécu à une guerre divine, nos liens s’étaient même resserrés… Et puis tout est partit si vite, à l’image de Jagd.
A-t-il fait un mauvais choix en me désignant ? Le constat semble accablant. Des départs, des tensions, une organisation qui ne s’est jamais réellement mise en place… La guilde n’a pas avancé d’un mètre sous mon nouveau rôle. Mais, je ne m’estime pas seul coupable. C’est déjà difficile de remplacer un chef dont l’aura pèse encore sur la guilde, mais ça l’est d’autant plus lorsque la confiance, dès le début, fait défaut.
Les responsabilités sont une chose, mais le plus épuisant aura été de faire face aux regards, aux chuchotements et aux bassesses de quelques vipères… Oui, s’il y a bien quelque chose qui m’aura servit dans cette épreuve, c’est qu’elle m’aura permit de faire le tri dans ce que je croyais être des amis.
J’assume mon départ. Certains me qualifieront de lâche, d’égoiste, je ne répondrais pas, ils ne peuvent pas comprendre. J’espère que ma « fuite » servira au moins d’exemple, et que l’on comprendra qu’être chef Wersat, ce n’est qu’un statut. L’avenir ne se construit pas seul…


Darkpoet se réveilla brusquement. Son intendant était là, souriant. Cela faisait deux jours que le guerrier mage dormait à poings fermés. Il avait tant d’heures de sommeil à rattraper. Mais, pour la première fois depuis fort, fort longtemps, il se sentait bien. Il était comme soulagé, un poids en moins sur les épaules. Aujourd’hui, il allait pouvoir reprendre le chemin de la forêt, histoire de profiter des monstres et des verdures environnantes. Demain, il pourrait rejoindre sa douce, histoire de profiter des derniers moments de la grossesse. Et après-demain, qui sait, une nouvelle aventure guildesque… ou plus tôt peut être ? Dark n’a jamais été un solitaire, ses compagnons lui manquaient d’ailleurs déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ainsi soit-il...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ainsi soit-il...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Echange 45 tours "Ainsi soit je" et "Sans contrefaçon".
» [Recherche ou Echange] Divers produits (mise à jour le 18-01-14)
» Vends articles Mylene 45T. cd maxi Beyond my control...)
» PIECE COLLECTOR - AINSI SOIT JE... - CD de 1988 NEUF...
» Liste et prix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nawakim - Forum Officiel :: Role Play :: Contes et légendes :: Aventure épique-
Sauter vers: