Nawakim - Forum Officiel

Forum Officiel des archipels de Nawakim
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Dragons des Ténèbres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
diabloca

avatar

Nombre de messages : 448
Date d'inscription : 05/02/2009

Feuille de personnage
Level RP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Les Dragons des Ténèbres   Mer 28 Mar - 22:37

Diabloca coulait des jours paisibles sur Fadakim. Enfin une ile qui lui rappelait un peu la douce Dakim, son ile d'origine. Elle avait dans l'idée de s'installer en agrandissant son domaine, pour mieux le décorer.
Hélas, encore une fois, le destin allait en décider autrement. Elle reçu la nouvelle qu'un Dragon habitant Grikim se faisait attaquer par son voisin. Elle essaya la voix diplomatique, mais le rustre s'ennuyait et voulait être distrait. A ces propos, son sang de diablesse ne fit qu'un tour et elle se mit en route pour donner une correction à l'auteur de ces propos malheureux qui la prenait sans doute pour une danseuse...
Son château à peine posé sur son nouvel emplacement, elle prit les disposition pour se préparer à la guerre, qui ne tarda pas, mais ne s'attarda pas non plus. Malgré de considérables dégats, environs la moité des morts vivants composants son armée était passé de l'état de non vivant à l'état de mort définitive, la victoire ne mit pas longtemps à se dessiner. C'est alors qu'elle reçu une lettre de la présidente de l'île.

La missive était de Dame Mersafyn, en un mot comme en cent, elle lui demandait pourquoi elle était ici. Comment ça, que faisait elle ici? Mais elle venait défendre Lucky, injustement attaqué par son voisin. Lucky qui se trouvait aussi être son ministre. L'échange de courrier se fit plus courtois. Petit à petit ces deux femmes qui était pour l'une et avait été pour l'autre, Présidente de leurs îles respectives se trouvèrent des points ou des idées communes. Surtout que diabloca avait eu aussi comme ministre le chef de guilde des Arpenteurs des Ténèbres Ciryx. Les temps étaient forts sombres, Diabloca le savait. Un rapprochement de plus en plus amical se fit. Elle remarqua qu'elles avaient certaines idées ou certaines aspirations en commun.

Elles parlèrent aussi de Belenos, une autre connaissance de la demi diablesse. La Dame Elfe était si dévouée à son île et à sa guilde, tout comme elle. Elles s'organisèrent un pique nique, avec le beau temps, le déjeuner sur l'herbe se déroula dans une franche bonne humeur et avec une conversation de Dames qui aurait fait fuir tout guerrier normalement constitué. Le soir, venu, elles se séparèrent. Diabloca poussa un soupir. Elle repensa aux temps anciens, quand la bonne humeur règnait en maîtresse.

Quelques jours passèrent.

Pendant ce temps là, chez les arpenteurs des ténèbres. Ils étaient tous réunis sous la grande tonnelle de la Cérémonie du couché du soleil, comme chaque soir. Ils attendaient la venue des ténèbres. Ils les arpentaient depuis toujours pour pouvoir mieux éclairer le chemin. Car dans le noir, la lumière est plus forte et plus vive. Ils savaient aussi, par ailleurs, que si la majorité des gens avaient peur de la nuit à causes des dangers qu'elle cachait parfois, c'est en les parcourant qu'on les connaissait et qu'on pouvait mieux combattre l'obscurité.

Donc, un soir par semaine, les préparatifs pour les festivités qui suivaient l'arrivée de la nuit étaient préparés avant l’arrivée de la lune. Mais ce soir là, la lune ne se levait pas. Elle était en retard, c'était anormal. Inquiets, ils regardaient tous l'horizon. L'astre du soir était en désaccord avec le reste du cycle céleste. Il se passait quelque chose, mais quoi.
Soudain, elle se leva enfin, rouge de sang, comme si elle avait saigné. Elle montait, lentement dans le ciel, rouge des attrocités commises au nom de la lumière et de la liberté. Comme si les dieux Célènes pleuraient des larmes de sang. Peut être pleuraient ils vraiment, vu les meurtres iniques commis au noms de dieux du soit disant bien.

Et brusquement. Une ombre se détacha sur la lune. C'était la silhouette parfaitement reconnaissable d'un grand dragon. Tous le regardèrent, interrogatifs et perplexes. Que cela pouvait il bien signifier. Ils en débatirent toute la nuit, et ils décidèrent d'écrire à la guilde des DragonSoul.

Au même moment, dans le havre de guilde des Dragons.

Diabloca regardait par la fenêtre. Elle n'arrivait pas à dormir. Depuis quelques lunes, son esprit était tourmenté car l'âme du grand dragon s'était assoupi. Elle regardait la nuit, depuis des jours déjà, comme si l'obscurité allait lui fournir une réponse. Et ce soir là, elle vit. Une chose totalement anormale, une grande silhouette bien nette de dragon se dessinant sur une lune rouge sang. Etait ce le signe qu'elle attendait sans le savoir?

Quelques jours plus tard, elle su que oui. Dame Mersafyn avait repris sa plume pour lui demander si elle avait vu le signe. Comprenant qu'ils avaient vécu quelque chose en commun d'exceptionnel, une réunion fut organisée pour en parler. A la fin de la séance, ils avaient décidé d'un commun accord de réunir leur deux guildes sous le nom des Dragons des Ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Dragons des Ténèbres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint
» Leçons de Ténèbres: Charpentier
» [CINE] Dragons
» Les leçons de ténèbres
» LES DRAGONS - G. Luypaerts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nawakim - Forum Officiel :: Role Play :: Contes et légendes :: Les grandes guildes de Nawakim-
Sauter vers: